• Rendez-vous Boulet - pull Hindi - étape 9.0

    Amoureux du crochet, bonsoir!

    Aujourd'hui, c'est le rendez-vous boulet initié par l'excellente rédactrice du blog Pendant ma pause !

    Il s'agit de ces ouvrages qui végètent en attendant que l'on daigne se décider à les poursuivre après y avoir jeté plusieurs regards dépités...

    Le mois dernier, j'étais presque au bout de mes peines, et si ma mémoire est bonne, j'affirmais que ce pull serait terminé pour aujourd'hui!

    Eh bien non... J'ai rentré la moitié des fils... et c'est tout. Bon, compte tenu du nombre, cela représente un beau boulot d'abattu, mais je n'ai pas terminé, et je n'ai donc pas crocheté mes bordures...

    D'abord il a fait beaucoup trop chaud. La laine crissait et le poids du pull était tout simplement infernal. Ayant une période professionnelle difficile avec un déménagement, je rentre exsangue et toute sèche chaque jour depuis un peu plus de deux semaines, et je n'ai pas du tout le coeur à me mettre à rentrer des fils sur un pull d'hiver...

    Alors j'ai pris cela :

    Rendez-vous Boulet - pull Hindi - étape 9.0

    j'ai commencé par crocheter cela avec un crochet 1,5 :

    Rendez-vous Boulet - pull Hindi - étape 9.0

    tout en douceur et en légèreté, je me suis laissée emporter dans un petit monde onirique :

    Rendez-vous Boulet - pull Hindi - étape 9.0

    et j'ai décidé d'en faire un gilet à la russe, vu que j'ai de quoi en stock :

    Rendez-vous Boulet - pull Hindi - étape 9.0

    Je me suis éclatée comme une folle, et je pense que dans cinq ans, je vous le présenterai terminé parce que c'est long à faire!

    Et donc, et donc, mon boulet savoure sa victoire en faisant le malin dans son joli sac japonais. Abandon après seulement trois séances. Sans doute s'imagine-t-il que la guerre est terminée et que je m'avoue vaincue. Je ne fais mine de rien, mais le lendemain du prochain orage, lorsque l'humidité dans l'air et la température auront baissé, en somme lorsque ce sera plus respirable, je lui fais son affaire! Je souhaite vraiment le porter à la fin de cet automne.

    Sur ce, je m'en vais visiter les courageuses bouletteuses, et vous dis à bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    6 commentaires
  • Sac de copine

    Amis des travaux d'aiguilles, bonsoir!

    Aujourd'hui, je vous montre mon sac de copine. C'est le sac à tricot que j'ai cousu pour ma copine en remerciement du temps qu'elle m'a consacré pour l'élaboration de ce projet. C'est la version pepsy du mon sac nomade :

    Sac de copine

    Bleu roi pour elle au lieu de mon bleu nuit, imprimé rouge pour elle et bleu pour moi, lien ocre pour elle et mauve pour moi, bouton rouge pour elle et vieux rose pour moi, sangle bleu roi pour elle et blanche pour moi. Deux sac très différents avec les mêmes tissus et matériaux.

    Et comme elle a beaucoup aimé le tissu intérieur de mon sac cocon :

    Sac de copine

    et qu'il m'en restait juste assez, cela donne ça quand il est ouvert :

    Sac de copine

    Je suis ravie parce que je l'ai particulièrement bien réussi. Je crois que je suis enfin prête à confectionner des sacs pour ma boutique!

    Je suis ravie également qu'il lui plaise puisque je voulais vraiment lui faire plaisir.

    Mais je ne vais pas me mettre sur ma machine à coudre avant un bon moment, parce que mes ouvrages n'avancent pas tandis que le tissu glisse sous le pied d'Antoinette (ma machine). J'aimerais vraiment terminer quelques projets avant de me consacrer à la couture. Je vais seulement finir le dernier sac dont j'ai besoin (une vraie aventure, celui-là), et quelques housses à aiguilles (peut-être à la main d'ailleurs).

    En attendant, je vous remercie de me lire régulièrement car ce blog vient de franchir le cap des 5'000 visiteurs alors qu'il frôlait les 1'600 au 31 décembre dernier. Bien sûr, quand on voit les clics youtube, il y a de quoi rigoler, mais pour un petit blog de bientôt deux ans et très peu exposé, je trouve que c'est inespéré.

    Mille mercis à vous, sans qui j'aurais abandonné depuis longtemps. Merci de ce que je prends pour des encouragements à poursuivre sur ma lancée.

    Sac de copine

    Et à bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Eadon

    Petits fous de tricot, bonsoir!

    Aujourd'hui je vous présente Eadon de Susanna IC, un bien joli gilet pour cet automne.

    Eadon

    De jolies torsades assez simples à réaliser, des côtes 3/2 aux aiguilles 4,5 : voici le cocktail pour un gilet élégant vite fait!

    J'ai choisi la Baltic de Bergère de France dans le coloris jean poudré, un beau gris-bleu pour le tricoter.

    Eadon

    J'en suis à la moitié du dos, que je réserve au Strasknitting parce qu'il est entièrement en côtes, j'ai fini un demi-devant et j'ai presque atteint l'emmanchure du second :

    Eadon

    Disponible sur Ravelry, ce patron est plutôt facile. La construction est simple et sympa, avec ce col tricoté avec les demi-devants et assemblé à la fin. Ma seule modification : je  le fais bien plus court (juste sous la poche du pantalon), parce que je trouve que les gilets droits et longs ne vont à personne et que cela fait systématiquement "sac à patates".

    Je l'aime vraiment beaucoup. Tricot nomade du moment, je pense qu'il sera bientôt fini et c'est tant mieux, parce qu'il serait grand temps que j'achève quelques projets!

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Housse aiguilles à chaussettes

    Fans de chaussettes, bonsoir!

    Aujourd'hui, je vous présente ma housse pour aiguilles à chaussettes!

    J'ai dit adieu à mes aiguilles droites pour les remplacer par des aiguilles circulaires depuis bien longtemps, mais pour mes chaussettes, j'utilise un jeu de 5 aiguilles de 15 cm très pointues. Après avoir essayé de tricoter avec 2 câbles et en magic loop, je suis revenue à mes petites aiguilles. En circulaire je tricote trop lâche et j'ai l'impression de passer ma vie à tirer des câbles, compte tenu du faible nombre de mailles. Mais ce retour aux sources a quelques conséquences.

    Conséquence n°1 : le risque est grand de perdre des mailles. Conséquence n°2 : les aiguilles abîment tout ce qu'elles touchent! Conséquence n°3 : il en reste toujours une qu'il faut retrouver!

    Je n'ai rien trouvé d'autre que des bouchons à 5 trous que je vous défie de mettre lorsque votre chaussette se trouve sur 4 aiguilles!

    Donc, j'ai créé cette petite housse toute simple et bien pratique!

    Imaginez : pour n'importe quelle raison, j'arrête mon tricot.  

    Housse aiguilles à chaussettes

    Ma chaussette en cours est sur 4 aiguilles et il en reste une qui se balade, toute seule... Alors je glisse mon ouvrage dans la housse :

    Housse aiguilles à chaussettes

    et bien entendu, j'ajoute la petite cinquième

    Housse aiguilles à chaussettes

    Je replie la partie à droite et je ferme grâce au bouton pression :

    Housse aiguilles à chaussettes

    Tout est protégé!

    Housse aiguilles à chaussettes

    Et le tour est joué! Je suis très contente de ma petite invention.

    J'en suis même tellement contente que je vais en fabriquer d'autres et les mettre en boutique! Puisque je fais déjà des sacs pour projet chaussettes, je vais assortir quelques housses.

    Je sais bien que les utilisatrices de jeux de 5 aiguilles ne sont pas légion, mais j'ai envie de leur proposer cet accessoire dont personnellement je ne me passerai plus!

    Dites-moi ce que vous en pensez!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Mini Box Koala

    Petits fous de crochet, bonsoir!

    Comme je le disais il y a peu, mon crochet me manque. Ce n'est pas avec mon boulet où je passe des heures à rentrer une pléthore de fils que je peux vraiment m'amuser.

    J'ai bien en cours un petit projet "déstockage" de gilet en carrés assemblés

    Mini Box Koala

    mais j'y travaille à doses homéopathiques car c'est un peu lassant au bout d'un moment. En revanche, c'est parfait pour le Strasknitting (qui entre parenthèses sera à l'Art Café du Musée d'Art Moderne de Strasbourg demain), car cela me permet de suivre et de prendre part aux conversations.

    J'avais commencé une Forest Box, avec, comme son nom l'indique, une atmosphère de forêt :

    Mini Box Koala

    mais j'ai quelques soucis avec la composition. Je suis supposée ajouter un deuxième champignon (presque terminé), plus petit que celui sur cette photographie, un tronc d'arbre et un lapin, mais je n'arrive pas à trouver la bonne disposition de ces personnages, car je ne veux pas voir le tronc au milieu... Bref, en pleine cogitation, je n'avance pas du tout sur ce projet.

    Du coup, je me suis dit que je devrais réaliser une miniature de moins grande envergure. Je ne me rappelle plus comment ni pourquoi, mais j'ai décidé de faire un koala sur un eucalyptus.

    Et voilà ce que cela donne pour le moment :

    Mini Box Koala

    J'en suis déjà à dix heures de travail, et mon koala est encore manchot et unijambiste! L'eucalyptus n'a pas toutes ses branches et aucune feuille. Je vais devoir agrandir le socle vert car j'ai réalisé avec effroi que le pot à épices dans lequel je voulais l'installer n'est pas suffisamment lisse, ce qui a pour effet que le petit koala est méconnaissable et tout à fait bizarre!

    Ayant trouvé le contenant adéquat, je dois changer un peu l'échelle. Voyons le bon côté des choses : mon koala se sentira sûrement moins à l'étroit!

    Mais renouer avec les amigurumis me fait un bien fou. Initialement, c'est ce que fais tout le temps :

    Mini Box Koala

    Mini Box KoalaMini Box KoalaMini Box Koala

     

     

     

     

     

     

     

    Mini Box Koala

     

    Je ne vous les ai pas tous mis parce qu'il y en a trop, mais je les ai tous créés avec beaucoup de plaisir.

    Et puis je me suis mise à tricoter en masse. Délaisser mon crochet n'a pas été bien difficile et j'ai fait d'énormes progrès au tricot, même s'il m'en reste beaucoup à faire!

    Mais tout d'un coup j'ai eu envie de créer de petits mondes au crochet. Passer à la miniature était indispensable.

    Alors voilà, entre deux séances tricot, je prends mon petit crochet 0,85 et mon fil à broder divisé en deux (trois brins, donc), et je suis partie dans ce petit univers onirique!

    J'espère bien finir ce petit koala très prochainement. Je vous tiens au courant, naturellement!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire