• Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 6 ... mouais...

    Amis du tricot, bonsoir!

    Aujourd'hui, c'est le rendez-vous boulet!

    Il s'agit de ces ouvrages qui végètent en attendant que l'on daigne se décider à les poursuivre après y avoir jeté plusieurs regards dépités...
    Ce rendez-vous est une motivation de taille pour achever ces projets qui nous narguent.

    Avec Rachel de Côté Tricot (qui a créé ce superbe logo pour ce rendez-vous),nous avons décidé de reprendre le flambeau de cette aventure initiée par la rédactrice de Pendant Ma Pause.

    Mon Boulet LAMB des vacances étant terminé (yes!), voici le retour de mon pull Brocéliande, un pull en brioche structurée.

    La dernière fois j'en étais là :

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 6 ... mouais...

    Et ce mois-ci j'en suis là :

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 6 ... mouais...

    Vous ne voyez pas trop de différence? C'est normal : je n'ai tricoté que 4 malheureux rangs!

    Pas la faute au boulet ; que nenni! Voici la triste vérité : je me suis levée un matin en réalisant que le stand auquel je dois participer est dans un mois et qu'il s'agissait de se bouger les aiguilles!

    J'ai donc délibérément abandonné mon boulet à son heureux sort et j'ai continué une écharpe en brioche (bonjour le changement!)

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 6 ... mouais...

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 6 ... mouais...

    Et comme vous pouvez le constater : on est loin du compte!

    Et ce qui m'a pris beaucoup de temps (et bien entendu, ce n'est pas fini), ce sont les sacs dans lesquels je me suis lancée :

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 6 ... mouais...

    Avec les fils, cela fait vraiment foutoir, mais je pense que ce ne sera pas mal une fois fini. Et puis en posant mes sangles achetées sur le tissu, j'ai décidé de les crocheter aussi (des fois qu'il me resterait trop de temps!), alors en voici un essai qui me plaît bien :

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 6 ... mouais...

    Comme le premier sac comportait beaucoup de motifs, je voulais épurer un peu pour le second, mais je crois que j'ai exagéré. Ne faudrait-il pas ajouter quelque chose?

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 6 ... mouais...

    Enfin le troisième sac (j'en avais prévu quatre, mais je vais me concentrer sur ces trois-là), qui va solliciter votre imagination car je n'ai pas fini de crocheter les lacets et spirales, symbolisés ici par de la laine écrue (mais ce sera rouge et gris, hein) :

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 6 ... mouais...

    Je pense que ce sera le plus sympa ; inspiration Victoria Velvet oblige.

    Il me reste également un bonnet à finir, mais cela relève du détail à ce stade, non? Et je ne parle même pas des cadeaux de Noël : un snood homme tout en torsades, des moufles en double knitting, une écharpe dentelle et un grand châle (même pas commencé celui-là) ; que des choses qui montent vite!

    En conclusion chers amis, mon boulet est au point mort, et vu comme c'est parti, je vais vous raconter la même chose le mois prochain! Mais qui sait? Peut-être finirai-je super vite! Pourquoi déjà la machine à remonter le temps n'existe-t-elle pas?

    Bon courage à tous les bouletteurs de la planète et ne lâchez rien! Je m'en vais voir comment ma tricopine s'en est sortie.

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Rêve

    Amoureux du crochet, bonsoir!

    J'ai eu une journée difficile et je suis éreintée, aussi ne vais-je pas vous tenir de longs discours ce soir. J'ai simplement envie de rêver de crochet russe, et je vous invite dans mes douces errances avec ces quelques photographies trouvées ici et là sur internet.

    Faites de doux rêves!

    Rêve

    Rêve

    Rêve

    Rêve

    Rêve

    Rêve

    Rêve

    Rêve

    Rêve

    Rêve

    Rêve

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Rheinlust!

    Passionnés de tricot, bonsoir!

    Je vous le présentais il y a peu, et le voilà terminé, mon Rheinlust!

    Il s'agit du patron de Melanie Berg, en anglais, tricoté avec la mérinos de Mon Petit Rêve, Landscape Petit Prince.

    Je suis ravie du résultat! Le châle est vraiment beau, d'une très grande souplesse et ces couleurs sont magnifiques (beaucoup plus vivantes que sur cette photographie). J'ai fini par trouver le bon fil et le bon coloris. Bref, je suis aux anges!

    Je ne l'ai pas encore bloqué (d'où la forme un peu étrange sur la photo), parce que j'ai voulu le porter tout de suite avec cette chute soudaine des températures. Je le bloquerai plus tard, tout en douceur pour ne pas dénaturer les jolies écailles, juste pour qu'il ait des bords droits.

    Même si à la fin j'en avais un peu marre du point car toutes les mailles endroit sont torses, j'ai vraiment eu beaucoup de plaisir à tricoter ce châle. Et puis comment se lasser de ce fil tantôt bleu azur, émeraude, bleu sombre, anis...

    J'aime beaucoup sa construction, moi qui suis plutôt demi-lune. Il est comme un ovni dans mon armoire, en quelque sorte.

    Et un châle de plus! J'ai l'impression de n'avoir tricoté que cela cette année!

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Knotty

    Petits fous de tricot, bonjour!

    Et voici la cinquième paire de chaussettes de ma garde-robe : Knotty!

    Je suis tout de suite tombée amoureuse du motif lorsque je l'ai vu dans un vieux numéro de Interweave que j'avais acheté au rabais. Il s'agit d'un modèle de Chrissy Gardiner.

    Je ne sais plus comment cette chaussette devait être tricotée ; j'ai seulement utilisé le motif et je l'ai faite avec ma méthode, que je trouve confortable puisque j'y suis bien habituée. 

    Knotty

    Comme presque toujours, ma photographie montre mes chaussettes non bloquées, tout juste terminées! J'ai utilisé le fil Socks Yeah! de Coopknits que j'aime beaucoup, coloris chryso. C'est un fil fin qu'on peut tout de même tricoter en 2,5. En d'autres termes : on n'a pas la chaussette d'hiver habituelle. Les coloris sont de faux unis, avec un effet très sympa.

    Le motif est intéressant à faire : mailles croisées endroit, envers, à droite, à gauche! Mais beaucoup de mailles torses... C'est aussi ce qui donne cette belle finition.

    Je les ai déjà fièrement portées (bon, cachées sous mon pantalon et mes grosses chaussures) et elles ont tenu toutes leurs promesses!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Lyon

    Amis des arts textiles, bonjour!

    Me voici de retour d'un séjour à Lyon!

    C'est une très belle ville, agréable et à l'ambiance sympathique. On y mange très bien (mais bon, comme partout en France) et pour ce petit blog, elle est très intéressante.

    Je ne vais pas vous faire un compte rendu de mes vacances (j'ai visité énormément de musées, le parc, et caetera), je vais me contenter de vous enjoindre à y aller!

    Toutefois, comme je le disais précédemment, Lyon est une ville pour les amoureux de la soie dont c'est la tradition et elle présente un grand intérêt pour les crocheteurs et tricoteurs!

    Tout d'abord, lumière sur la Maison des Canuts :

    Lyon

    On trouve plusieurs boutiques vendant de la soie d'origines diverses, mais aussi des ateliers traditionnels avec des possibilités d'assister à des démonstrations. Nous avons donc jeté notre dévolu sur la Maison des Canuts (ouvriers de la soie), où se trouvent quantité de machines d'époque et où nous avons suivi une visite guidée, avec démonstration du fameux métier Jacquard de presque 4 mètres de haut! Car Joseph Marie Jacquard est Lyonnais, né en 1752. Son invention permet d'automatiser le travail et simplifie ainsi la création de dessins.

    Lyon

    Mais on parle bien de métier à tisser la soie! Le tricot Jacquard est en fait le Fair Isle et nous l'appelons jacquard par analogie, eu égard aux dessins plus ou moins complexes réalisés à partir de fils de couleurs.

    Evidemment j'ai ramené quelques bricoles :

    Lyon

    Un kit de cocons à soie dont j'ai trouvé l'idée amusante, et un papillon de soie.

    Lyon

    C'est une très jolie broche (qui va parfaitement aller sur le châle que je suis en train de tricoter!) réalisée à partir d'une cravate en soie usée dont certaines parties sont encore parfaites. Vive le beau recyclage! Belle idée d'Anita Klaiber qui fait des tas d'autres choses sympathiques.

    Pour en finir avec le fil, je passe sans transition à la laine. Alors non, il n'y a pas de moutons à Lyon, ni de Lama (même pas au zoo). Mais quelqu'un de très avisé m'a dit qu'il y avait de beaux magasins de laine à Lyon. Après la grosse déception d'un magasin qui a fermé l'an passé, j'ai trouvé par hasard cette boutique :

    Lyon

    Autant dire la caverne d'Ali Baba! Ito, Isager, Lang Yarns, et plein d'autres fils de qualité! Pour information : elle va bientôt ouvrir une boutique en ligne.

    Lyon

    L'accueil y est super et on en prend plein les yeux! Je ne raffole pas de ces boutiques surchargées (sur cette photo prise sur le net, ce n'est pas très parlant, mais lorsque l'on y est, il y en a vraiment partout), mais là je dois dire que j'avais des petites étoiles dans mes petits yeux, et bien entendu j'ai craqué :

    Lyon

    J'ai acheté de quoi faire 2 pulls en Isager Alpaca 2, laine si difficile à trouver, et de quoi faire des mitaines toutes chaudes avec la désormais introuvable Misti Alpaca des Andes.

    Lyon

    Je suis repartie comme sur un nuage avec mon petit sac "I don't need a prince ; I need yarn!"

    Voilà pour mes jolies petites vacances!

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire