• Amoureux du tricot, bonjour!

    Aujourd'hui, c'est le rendez-vous boulet initié par l'excellente rédactrice du blog Pendant ma pause !

    Il s'agit de ces ouvrages qui végètent en attendant que l'on daigne se décider à les poursuivre après y avoir jeté plusieurs regards dépités...

    Tout d'abord, un petit mot quant à ce rendez-vous. J'ai rejoint la ronde assez récemment puisqu'il s'agit là du 59ème rendez-vous. Emmanuelle, qui a eu cette idée géniale, a décidé que celui-ci serait le dernier. Même si j'en éprouve un peu de peine, je comprends sa décision, et bien évidemment la respecte.

    Rendez-vous Boulet : pull Brocéliande - épisode 1

    Toutefois, ce rendez-vous me motivait. Je crois que sans Emmanuelle, je n'aurais jamais terminé mon pull Hindi! Merci à elle pour tous ces 2ème lundis du mois où chacune montrait sa progression. Merci à elle pour sa gentillesse et ses encouragements. Merci.

    Et donc, j'ai décidé unilatéralement et pour moi-même de poursuivre les épisodes du boulet. Mais le 1er lundi me convient mieux (3 fois sur 4 cela tombe la même semaine que le Strasknitting, qui lui est le 3ème samedi du mois). Donc, je continuerai à vous montrer ma progression, parce que des boulets, j'en ai encore!

    Voici donc, après le terrible pull Hindi, le pull Brocéliande!

    Non, je ne vous le montre pas encore... Je vous explique d'abord comment il est né!

    Je me suis lancée il y a pile 2 ans, dans l'aventure de la brioche, qui soit dit en passant, m'a fait apprendre le tricot selon la méthode continentale (rien que ça!) pour pouvoir la tricoter en rond!

    J'ai commencé par une écharpe simple

    Rendez-vous Boulet : pull Brocéliande - épisode 1

    car mon objectif était le superbe Damask Cowl de Nancy Marchant, que j'ai fini par réaliser pour moi :

    Rendez-vous Boulet : pull Brocéliande - épisode 1

    et même pour une amie :

    Rendez-vous Boulet : pull Brocéliande - épisode 1

    Détestant faire deux fois la même chose, je devais me rendre à l'évidence : j'étais amoureuse de la brioche texturée.

    J'ai donc acheté le superbe livre de cette génialissime dame :

    Rendez-vous Boulet : pull Brocéliande - épisode 1

    Et là j'ai trouvé des motifs tous plus beaux les uns que les autres, dont deux en particulier (d'inspiration celtique, je trouve) m'ont immédiatement tapé dans l'oeil! Mais petite déception, les modèles présents à la fin sont juste des petites choses qui se mettent autour du cou. Moi, je voulais un pull.

    J'ai donc décidé de faire le mien. Pour l'heure, voici où j'en suis :

    Rendez-vous Boulet : pull Brocéliande - épisode 1

    Jusqu'ici, je suis contente du résultat, mais je commence à me demander comment je vais faire pour les raglans de l'emmanchure... Les raglans sont le seul moyen pour moi d'être à l'aise dans mes vêtements. L'encolure devrait être en V. Encore des calculs compliqués, je pense, surtout pour avoir une belle finition. Ces problèmes réglés, il faudra encore calculer les manches... Il s'agit d'un pull à manches courtes.

    Bref, je n'ai pas fini de souffrir!

    Mais j'aime tellement ce toucher moelleux et ces beaux motifs!

    Je m'en vais rendre visite aux filles pour ce dernier rendez-vous.

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    4 commentaires
  • Les moufles du cycliste - épisode 1

    Fans de tricot, bonsoir!

    Exactement pour me faire mentir, je vous parle ce soir d'un nouveau projet! Une folle expérience, à n'en point douter.

    Mon cher et tendre enfourchant son vélo à des heures peu agréables pour aller travailler, et le vent du nord ayant fait soudainement son apparition, il m'a demandé des moufles bien chaudes, si possible doublées.

    Ce genre de demande étant rarissime pour ne pas dire inédit, je lui ai immédiatement dit oui et lui ai parlé des bénéfices du feutrage. En effet, ce dernier rend plus résistant au vent et à l'humidité. Devant son enthousiasme soudain, je me suis précipitée sur mon écran pour trouver le patron idéal pour ce nouveau projet.

    Je n'ai pas trouvé de patron de moufles en double knitting feutrées... ce qui est vraiment très mauvais signe, m'est avis. Est-ce faisable? Est-ce que seule la partie extérieure va feutrer, engendrant des bourrelets franchement disgracieux si la partie intérieure ne bouge pas de taille, et disons-le rendant les moufles immettables?

    Je prends le parti de me dire que j'ai mal cherché. Cela doit forcément exister...

    Soit. Je m'en vais donc choisir des coloris classiques (il faut bien dire que la majorité des hommes, le mien inclus, ont des goûts d'une affligeante tristesse : noir, bleu marine, éventuellement bleu, ou gris)...

    Mais voilà, je n'ai trouvé que des couleurs proprement extravagantes dans les gammes de laines à feutrer tricotables : rose fuschia, anis, turquoise, orange rouille, jaune moutarde, et caetera...

    Qu'à cela ne tienne, il faut donc choisir un fil 100% laine, non traité superwash.

    Je ne sais pas si vous vous en rendez compte, mais plus j'avance et plus cette expérience prend une tournure inquiétante.

    Je jette donc mon dévolu sur le Phil Alpaga, et je prends 4 pelotes carbone pour l'extérieur et 4 pelotes écru pour l'intérieur. Je souhaite vraiment des couleurs contrastantes pour une réalisation plus aisée, et puis le bleu présent en boutique ne me plaisait pas.

    Les moufles du cycliste - épisode 1

    Je réalise mon échantillon et je prends les mesures de la main de mon cher et tendre. (Oui, j'ai acheté la laine avant de faire mon échantillon. Mais j'ai vu qu'il fallait environ 280 m pour faire des moufles feutrées pour un homme. J'ai donc pris 384 m de chaque coloris pour être tranquille).

    Encore une contrariété : ses mesures ne correspondent à aucune taille d'aucun tableau trouvé. Bref, il va falloir tout calculer!

    • poignet : 17,5 cm de circonférence et 5 cm de longueur prévue
    • main : 23 cm de circonférence pour une longueur de 19,5 cm
    • distance de la base de la main à la naissance du pouce : 6,75 cm
    • pouce : 7 cm de circonférence pour une longueur de 6 cm

    Je compte une aisance de 1 cm pour pour tout, sauf pour le pouce où je ne compte que 0,5 cm.

    Ensuite, quelle taille faire?

    Selon les sites, le feutrage en machine fait perdre 25% de la taille, selon d'autres, 30%.

    Cela fait tout de même une sacrée différence. J'opte pour une augmentation de 27%.

    Vous commencez à la voir, la catastrophe à venir?

    Même pas peur ; je me lance.

    Je monte 48 mailles DK (c'est-à-dire alternativement 48 mailles carbone et 48 mailles écru). Et je commence des côtes monochromes :

    Les moufles du cycliste - épisode 1

    Je vous explique comment j'obtiens cela, mais il faut d'abord vous informer que je tricote en continental avec la main gauche et le fil écru dans la main gauche, et je tricote en méthode classique avec le fil noir dans la main droite.

    Pour ce faire, je tricote

    • 1 maille noire à l'endroit, les 2 fils à l'arrière,
    • je mets le fil noir devant, puis le fil écru devant
    • 1 maille écrue à l'envers
    • je mets le fil écru à l'arrière
    • 1 maille noire à l'envers
    • 1 maille écrue à l'endroit
    • je remets le fil noir à l'arrière

    et voilà : côtes noires à l'extérieur et côtes écrues à l'intérieur.

    Une fois qu'on a pris le truc, c'est assez routinier.

    Je vais donc tricoter jusqu'à 6,5 cm de hauteur, et je vous retrouve au prochain épisode!

    Si toutefois vous avez des conseils, je suis super preneuse!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Bonne Année 2019!

    Chers amis, bonsoir!

     L'année sera sous le signe de "je finis ce que j'ai commencé"... mais pas que!

    Dans mes paniers et sacs, que je souhaite vraiment finir en 2019, il y a 3 châles en cours

    Bonne Année 2019!

    Setina, que je tricote avec une autre dentelle, Asma, que je tricote avec une autre torsade et Accross the Pond Shawl

    3 gilets :

    Bonne Année 2019!

    Morning EchoEadon et Margaret (issu d'un de mes vieux bouquins japonais)

    5 pulls :

    Bonne Année 2019!

    Akebia, mon pull Alpin presque fini, mon pull Brocéliande (résolument boulet 2019), le merveilleux Zweig,

    et mon Fleurs d'eau pour l'heure encore en morceaux

    Bonne Année 2019!

    4 paires de chaussettes :

    Bonne Année 2019!

    Crimson Queen, Knotty SocksSheepie (adaptation) et Call Them Cherry Blossom

    Mes bricoles :

    Bonne Année 2019!

    Les moufles en double knitting Vent du Nord, l'écharpe Octobre, le snood My Gentle Man et les mitaines Pour mes Petites Mains, adaptation de Koigu Fingerless Gloves

    1 plaid (aussi tout droit sorti d'un de mes bouquins japonais) et 1 couverture :

    Bonne Année 2019!

    soit 21 projets.

    Je voudrais aussi recommencer et terminer le châle Color Affection et le pull Winterberry, deux catastrophes de 2018, parce que je suis teigneuse!

    Bonne Année 2019!

    Ceci porte le nombre d'ouvrages à 23. Mais bien sûr, j'aimerais beaucoup réaliser d'autres merveilles :

    Bonne Année 2019!

    Les très jolies Goth Mitts et le superbe Idril.

    C'est pourquoi j'ai signé pour 25 projets pour le Challenge Ravelry de cette année.

    Je sais que je vais finir et réaliser des amigurumis, mais je ne suis pas certaine de boucler un tel programme, et si l'on tient compte de la couture que je dois encore faire, l'un dans l'autre, 25 projets me paraît être un bon chiffre.

    J'ai l'intention de faire des tutoriels spéciaux pour la réalisation d'amigurumis. Peut-être que je ferai aussi un tutoriel de ma technique chaussettes pour magic loop ou 2 câbles (dites-moi si cela vous paraît être utile).

    J'ignore encore quels seront les patrons gratuits de cette année, mais j'ai quelques petites choses sous le coude, au tricot et au crochet.

    Je dois également un peu étoffer ma boutique qui est quelque peu pathétique depuis quelques temps...

    Bref, il y a de quoi m'occuper cette année!

    Enfin, un grand merci à vous! Je pensais franchir les 10 000 visites fin janvier, mais ce petit blog les a atteintes fin décembre!

    Bonne Année 2019!

    Merci de votre fidélité. Je ferai de mon mieux pour satisfaire vos attentes (et ce n'est pas une pauvre résolution de nouvelle année, c'est une affirmation!)

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Lucy Hat 2 et bilan 2018

    Fans des choses faites mains, bonjour!

    Voici arrivé le dernier article de l'année... C'est passé très vite.

    Alors je vous présente mon petit bonnet tout chaud, le Lucy Hat que j'avais déjà tricoté cette année, mais sans le revers années 50.

    Vite fait bien fait, il m'a été très utile lors de mon périple annuel des 24 et 25 décembre!

    Cette année j'ai beaucoup travaillé. Je ne vais pas vous mettre toutes les photographies pour éviter que votre lecture ne soit troublée par le mouvement de rameur, mais je vais quand même vous en poster quelques-unes!

    J'ai bien tricoté (9 pièces contre 12 l'an passé) : 2 écharpes, 3 bonnets, 2 paires de chaussettes et 2 châles dont mon préféré Lothlorien :

    Lucy Hat 2 et bilan 2018

    J'ai fabriqué 16 sets de marqueurs contre 8 l'an dernier, et je pense qu'il y en aura moins l'an prochain :

    Lucy Hat 2 et bilan 2018

    J'ai fait beaucoup de couture (13 pièces contre 2 l'an passé), puisque cette année j'ai concrétisé mon concept de sac tricot. J'ai réalisé 4 peluches, 2 souris pique-aiguilles (bientôt en boutique), et 8 sacs à tricot dans 3 tailles différentes (ceux que j'avais en boutique sont partis très vite, alors il va falloir que je m'y remette en 2019) et voici mon petit chéri (ultime prototype) que j'utilise pour les chaussettes et petites bricoles :

    Lucy Hat 2 et bilan 2018

    Enfin, j'ai crocheté 10 pièces contre 1 seule l'an dernier! Il y a 2 snoods, mon petit collier, mon pull boulet (!), 3 amigurumis et 3 amigurumis miniatures dont ma Kokeshi :

    Lucy Hat 2 et bilan 2018

    Tout cela fait un total de 47 pièces contre 23 l'an passé. J'ai vraiment bien travaillé! Mais un pull seulement. Ma garde-robe fait vraiment grise mine.

    L'année 2019 sera sous le signe de "Je termine ce que j'ai commencé". Ma liste sur Ravelry donne un peu le tournis.

    J'ai en cours :

    • 5 châles
    • 6 pulls
    • 5 paires de chaussettes
    • 1 paire de chaussons
    • 4 gilets
    • 3 amigurumis et il faut que je crochète le custom de Meon
    • 1 snood
    • 1 écharpe
    • 1 paire de mitaines
    • 1 paire de moufles
    • 1 plaid
    • 1 couverture

    soit 30 projets!

    Evidemment, ils sont tous à des stades divers d'avancement, et ce ne sont pas tous d'énormes projets. Certains iront donc vite à finir. C'est tant mieux parce que, bien entendu, j'ai envie de faire plein d'autres choses!

    Je crois aussi que ce petit blog franchira les 10 000 visites avant fin janvier!

    Tout cela me laisse rêveuse. Je vous remercie de votre fidélité et vous promets une année pleine de tricot, de crochet, de couture, et naturellement de patrons gratuits!

    Bonnes fêtes de fin d'année à vous et à bientôt!

     

     

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Collier crème

    Amoureux du crochet, bonsoir!

    Marathons de Noël oblige, je n'ai pas pu poster mon article ce mercredi. Je me rattrape donc avec ENFIN ce tutoriel tant promis, mes notes égarées m'ayant sauté aux yeux.

    Mes photographies sont ignobles et je m'en excuse auprès de vous. Dès que je pourrai en prendre de meilleures, je ne manquerai pas de vous en faire profiter!

    Toujours est-il que voici les explications pour ce collier crème original que vous aurez même le temps de crocheter ce week-end en cadeau de dernière minute!

    DIFFICULTE

    Même si je trouve qu'il est facile à réaliser, il est fort probable que cela représente un tout petit défit pour un débutant. Je dirai donc simplement que pour réaliser ce collier, il faut savoir faire des mailles serrées, des brides et des doubles brides, et du lacet roumain dont le tutoriel est ici (accessible aux débutants). Il faut également savoir faire des augmentations, c'est-à-dire par exemple crocheter 2 brides sur 1 seule maille. Rien de plus.

    MATERIEL

     Pour réaliser cette petite chose, vous aurez besoin d'un fil de grosseur 30 environ (pour crochet 1 - 1,25), d'un crochet n°0,85. A portée de mains, une paire de ciseaux (de préférence de brodeuse, mais on fait avec ce que l'on a) et une aiguille (à laine pas trop grosse, ou si vous aimez l'aventure, une aiguille à coudre traditionnelle).

    C'est tout.

    Petites précisions

    Ce qui est entre parenthèses est à répéter, et le nombre de mailles obtenues est entre crochets.

    ms = maille serrée

    b = bride

    Db = double bride

    BOUTON DE FLEUR

    Laisser une quinzaine de centimètres pour le fil de départ car on va l'utiliser pour coudre.

    1) 14 mailles chaînettes [14]

    2) 1 ml pour tourner, 13 mailles serrées [14]

    3) 3 ml pour tourner, 2b sur la 1ère maille - (3b sur 1 m) [42]

    4) (1 ms - 1 b - 2 Db - 1 b - 1 ms) - pour la dernière maille, faites 1 maille coulée à la place de la maille serrée [42]

    Vous avez donc 7 pétales sur 1 ligne. Couper le fil en laissant une quinzaine de centimètre pour la couture.

    Enroulez votre ligne pour créer le bouton de fleur. Avec le fil de départ, cousez pour fixer la base du bouton en sortant le fil au milieu.

    Avec le fil d'arrivée, cousez le long du pétale et sortez à nouveau le fil par le milieu de la base.

    Collier crème

    Crochetez un deuxième bouton de la même manière.

    Piquez dans un bouton, bien au milieu de la base, faites une maille coulée et crochetez 62 cm de lacet roumain.

    Si vous êtes vraiment pressé ou que le lacet roumain vous répugne, vous pouvez naturellement opter pour des mailles chaînettes avec un rang de mailles serrées, et coudre le deuxième bouton ensuite. Mais je ne vous cache pas que votre collier sera moins chic.

    Vous pouvez naturellement allonger ou raccourcir le lacet, mais faites des essais. Cette longueur peut vous paraître un peu exagérée, mais il faut un peu de marge pour pouvoir le porter (confère photographie en haut de l'article).

    Une fois votre longueur idéale obtenue, piquez bien au milieu de la base du deuxième bouton et faites une maille coulée.

    Coupez le fil. Assurez la solidité du collier en cachant les fils et coupez-les.

    Et voilà, votre collier est terminé!

    Collier crème

    Pour le porter, laissez pendre le bouton de droite (sur vous). Croisez avec le bouton de gauche à l'avant, et passez-le de l'arrière vers l'avant dans la grande boucle ainsi formée. Laissez ce deuxième bouton pendre à gauche. Votre collier ne tombera pas. Le lacet est suffisamment rigide pour ne pas se défaire.

    Et voilà pour le dernier tutoriel de l'année!

    En 2019, je pense que nous parlerons beaucoup amigurumis. Je suis en train de m'y remettre après des années sans eux et j'ai plein d'idées!

    Il y aura donc probablement quelques tutoriels à ce sujet!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire