• Rendez-vous Boulet : Llani - épisode 1

    Amoureux du tricot, bonsoir!

    Aujourd'hui, c'est le rendez-vous boulet!

    Il s'agit de ces ouvrages qui végètent en attendant que l'on daigne se décider à les poursuivre après y avoir jeté plusieurs regards dépités...
    Ce rendez-vous est une motivation de taille pour achever ces projets qui nous narguent.

    Avec Rachel de Côté Tricot (qui a créé ce superbe logo pour ce rendez-vous), nous avons décidé de reprendre le flambeau de cette aventure initiée par la rédactrice de Pendant Ma Pause.

     Tout comme l'année dernière, le thermomètre ayant furieusement grimpé, j'ai abandonné mon boulet Brocéliande pour ressortir mon Llani de Katya Frankel, devenu boulet on ne sait comment.

    Rendez-vous Boulet : Llani - épisode 1

    C'est un bien joli modèle que j'ai commencé en mars l'an dernier, mais passés 5 cm après le col, je l'ai enfoui et ne l'ai plus jamais ressorti.

    Il serait intéressant de comprendre pourquoi un projet devient un boulet. Point? Forme? Couleur? Etat d'esprit?

    Toujours est-il que la température s'élevant, je me suis demandée par quoi je pouvais remplacer Brocéliande, non pas que je n'ai pas suffisamment d'en-cours!

    J'ai consulté mes inachevés sur Ravelry, et Llani s'est immédiatement imposé comme étant un authentique boulet. Pourquoi? Parce que c'est un des seuls que je n'avais pas envie de reprendre!

    Alors j'ai plutôt bien travaillé pour une première cession :

    Rendez-vous Boulet : Llani - épisode 1

    J'ai doublé la hauteur du pull! Je le tricote en coton, un marron poudré de chez Rico Design. J'en arriverai donc bientôt aux emmanchures ; l'objectif pour le mois prochain étant d'être au moins dix centimètres en-dessous des emmanchures.

    Le point du boulet : alors certes, c'est du jersey sans fin, mais le coton est agréable à travailler.

    La forme du boulet : du jersey sans fin parce qu'il est tricoté en rond, d'où une évidente monotonie, et je ne tricote pas devant la télévision (entre autres parce que je ne suis presque jamais devant ma télévision)...

    La couleur du boulet est assez inhabituelle pour moi, mais elle est jolie.

    Quant à l'état d'esprit, je suis bien entendu incapable de me rappeler dans quelles dispositions j'étais l'an passé, mais la seule chose qui me vient à la vue de cet ouvrage se résume assez bien en un soupir doux, mais long.

    Et pourtant, je serai contente de le porter lorsqu'il sera terminé...

    En tout cas, j'ai la ferme intention de le finir avant l'automne!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Lichen

    Petits fous de tricot, bonsoir!

     Ce soir, je vous présente Lichen de Nadia Crétin-Léchenne.

    Voici un pull tout en simplicité, avec le détail de la torsade qui le rend élégant et léger. J'ai naturellement décidé d'en faire un pull demi-saison, voire matinée d'été ou fraîche soirée estivale, en le tricotant en Bomuld og Uld de Geilsk, c'est-à-dire 55% laine et 45% coton, un fil tout fin.

    Lichen

    Elle se tricote en 3-3,5 selon le fabricant, mais 2,5-3 me paraît plus juste car il est vraiment fin. Je l'ai choisi en gris-violet, avec des aiguilles n°3, comme l'indique le modèle.

    C'est un vrai plaisir à tricoter. Le patron de Nadia Crétin-Léchenne est très plaisant également. Cela va tout seul, sans être ennuyeux.

    Lichen

    Je suis bien plus avancée que sur cette photographie qui date un peu, et la couleur ne passe pas bien. En vrai, elle est beaucoup plus jolie.

    Je tâcherai de vous présenter une meilleure photo la prochaine fois. Je vous conseille ce modèle qui se prête à toutes les qualités de laine. On peut le tricoter en coton ou même en lin, le fil préconisé étant composé de 70% mérinos et 30% soie.

    D'habitude, cela ne m'embête pas de prendre mon temps, mais là, j'avoue que j'ai hâte de le porter. J'espère que je le réussirai bien, et que j'aurai assez de fil pour faire des manches longues. Je hais les manches trois-quart (trop longues quand il fait chaud, et trop courtes quand il fait frais). Et puis, des manches longues, ça se retrousse!

    Pour moi c'est un modèle reposant parce que la torsade est toute simple et casse le rythme du jersey, sans quoi ce serait à n'en plus finir (vous comprendrez mieux lundi prochain), et puis en comparaison avec ce sur quoi je travaille en ce moment par ailleurs, c'est comme un havre de paix!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Socksinette

    Raides dingues de crochet, bonsoir!

    Non, ce n'est pas une pochette à savon. Ce qui est amusant avec les photographies, c'est qu'à moins d'y mettre un "objet repaire", on ne sait jamais quelle taille peut bien faire ce qui est présenté!

    Ce sac est assez grand, et vous allez comprendre pourquoi tout de suite!

    J'ai décidé il y a un bon moment de tricoter toute ma garde-robe de chaussettes. Je n'y suis pas encore (loin de là!), mais les paires commencent à s'accumuler.

    SocksinetteSocksinette

     

     

     

     

     

     

     

     

    Socksinette

     

     

    Socksinette

     

     

     

     

     

     

     

     

    Socksinette

     

     

    Et bien entendu elles se lavent à la main. Elles sont donc dispersées dans la corbeille à linge et je suis sans cesse en train de vérifier que l'une d'elles ne s'est pas glissée dans ma machine!

    L'accident mortel (pour la chaussette, bien entendu) ayant été évité de peu, j'ai décidé de crocheter un sac à chaussettes.

     

    Et voilà.

    Socksinette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'ai fièrement tapé dans mon stock, les épaules en arrière et les joues roses au seul mot de déstockage, et j'ai crocheté un coton mélangé de phildar, le Cabotine, en 3,75. J'ai utilisé mes couleurs au mieux :

    • en faisant un fond vert d'eau avec mon point préféré (le point nuages),
    • en poursuivant au point de bambou en bleu vif et bleu ciel,
    • hop, la hauteur voulue étant atteinte, un petit liseré vert d'eau, histoire de faire comme si c'était prévu dès le départ,
    • 1 rang de brides, le temps de décider de ce que je ferais ensuite parce que je n'avais plus assez de bleu ciel
    • finalement un point que j'affectionne particulièrement et dont j'ai oublié le nom, mais qui a l'énorme avantage de ne pas m'obliger à penser à quelque chose pour faire passer la cordelette
    • 1 dernier rang de mailles serrées pour une finition pas trop casse-tête, mais propre,
    • en fainéante accomplie, une simple chaînette en bleu ciel pour la cordelette (j'ai commencé et fini par 2 cm de lacet roumain pour coincer les deux perles de bois)
    • et le tour est joué!

    Et maintenant, dans ma corbeille à linge sale, il y a Socksinette, contenant mes précieuses chaussettes! Plus besoin de vérifier si l'une d'elles n'avait pas une envie suicidaire de prendre un bain chaud!

    Socksinette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Si vous souhaitez que je vous explique ce modèle un peu plus en détails, il suffit de demander. Il n'y a là que des points simples : des amalgames de mailles serrées, brides et mailles en l'air.

    En 3.75, ça monte vite. Cela me change un peu!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Les petits secrets du Gilet vite fait!

    Fans de crochet, bonsoir!

    Aujourd'hui, je vous explique comment j'ai crocheté mon gilet spécial "il fait froid mais je veux crocheter et ne pas être gênée par mes manches"!

    Le matériel

    J'ai utilisé 5 pelotes de DMC Shine (pour aiguilles n°7) à 138 mètres la pelote, coloris 0135, soit un dégradé de bleus et verts. Evidemment, je ne crochète pas avec des troncs d'arbres, et j'ai donc utilisé un crochet n°4. Ce gilet est trop large pour moi en fait, et je fais un 38-40.

    Pour la bordure, j'ai utilisé 2 pelotes de Sport de chez Phildar (90 mètres pour aiguilles n°4), coloris faïence.

    Et 5 boutons, mais le chiffre et la taille sont adaptables.

    Le point

    Le point se fait sur un multiple de 18 m (+1)

    Je vous donne l'explication sur ces 18 mailles qui sont à répéter. Entre crochets [], pour les crocheteurs non aguerris, l'explication sur la 19ème maille quand elle est légèrement différente de la 1ère maille (3 ml sur la 1ère maille correspondent par exemple à 1 b  sur la 19ème).

    1) 1 ms - 2 ml - sauter 2 m - 1 ms - 3 x ( 3 ml - sauter 3 m -1 ms) - 2

        ml - sauter 2 m... tourner

    2) sur la 1ère m : 1 ms + 3 ml + 1 b - 1 ms sur le 2ème arceau - 6 b sur

        le 3ème arceau - 1 ms sur le 4ème arceau - sur la dernière ms : 1 b

        + 3 ml... - tourner

    3) 5 ml - 1 ms sur le 1er arceau - 1 ml + 1 b sur chaque b [6 en tout] -

        1 ml - 1 ms sur l'arceau - 2 ml...[on a donc 1 b sur la 19ème maille et

       2 ml]... - tourner

    4) 1 ms sur la b du début - 1 b sur la 1ère b de la coquille - 4 x (1 b sur

        la  ml - 2 b sur la b suivante) - 1 b sur la ml - 1 b sur la dernière b

        de la coquille... - tourner

    5) 5 ml - sauter 2 b - 1 ms - 3 x (3 ml - sauter 3 b - 1 ms) - 2 ml -

       sauter 2 b... [on fait donc une bride sur la 19ème m qui est une ms] -

       tourner

    Répéter les rangs 2 à 5.

    Comment faire?

    On commence par un demi-devant.

    73 mailles chaînettes.

    Crocheter 4 motifs (4x18m+1) sur 6 rangs.

    A la fin du 6ème rang, augmenter en faisant 1 b + 1 ml + 1 b sur la dernière maille.

    Au 7ème rang, commencer par 5 ml + 2 b sur la 1ère maille et continuer le point.

    Au 8ème rang, finir par 2 ml - 1 ms sur l'avant-dernière b - 3 ml - 1 b sur la dernière maille (3 ml = 1b).

    Arrêter le fil.

    On poursuit par le demi-dos en regard.

    91 mailles chaînettes.

    Crocheter 5 motifs (5x18m+1) sur 10 rangs.

    A la fin du 10ème rang, faire 8 ml - 3 b sur la dernière b du demi-devant (là où on s'est arrêté) - 1 ms  sur le 1er arceau - continuer le point.

    Au 11ème rang, après la ms sur le dernier arceau - 3 x (1 ml - 1 b sur la b) - 3 x (1 ml - 1 b sur 1 ml) - 1 ml - sauter 2 ml - 1 ms - 2 ml - sauter 2 ml - 1 b sur la 1ère ms du demi-dos, continuer le point.

    Continuez sur les 10 motifs demi-devant et demi-dos, jusqu'à la largeur souhaitée, en prenant soin de terminer sur un rang 4 du point.

    Manches :

    Pour ne pas avoir un effet "vagues" sur les côtés comme le modèle original, j'ai décidé de crocheter un rang supplémentaire pour rendre le côté droit :

    Les petits secrets du Gilet vite fait!

    Donc, au 5ème rang, crocheter sur les 2 premiers motifs : (3 brides, 3 demi-brides, 5 mailles serrées, 3 demi-brides, 2 brides), continuer normalement sur les 6 prochains motifs, crocheter les 2 derniers motifs comme les 2 premiers - arrêter le fil.

    Reprendre sur le 3 ème motif. Diminuer d'une maille de chaque côté à chaque rang jusqu'à la longueur de manche souhaitée.

    Crocheter les demi-dos et devant suivants en vis-à-vis.

    Assembler les 5 motifs du dos au milieu.

    Fermer les manches.

    Crocheter la bordure avec ou sans boutonnière, tout le long de l'encolure et de la ceinture. Crocheter ou non une bordure sur les manches.

    Coudre des boutons si vous avez fait ce choix.

    Et voilà!

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 12

    Amoureux du tricot, bonsoir!

    Aujourd'hui, c'est le rendez-vous boulet!

    Il s'agit de ces ouvrages qui végètent en attendant que l'on daigne se décider à les poursuivre après y avoir jeté plusieurs regards dépités...
    Ce rendez-vous est une motivation de taille pour achever ces projets qui nous narguent.

    Avec Rachel de Côté Tricot (qui a créé ce superbe logo pour ce rendez-vous),nous avons décidé de reprendre le flambeau de cette aventure initiée par la rédactrice de Pendant Ma Pause.

    Mon boulet à moi, comme vous le savez (12ème épisode = 1 an!), c'est le pull Brocéliande en brioche structurée. Le mois dernier, triomphalement, j'en étais là :

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 12

    Et ce mois-ci : eh bien j'en suis toujours là, non pas que je n'y ai pas touché, mais parce que j'ai clairement surestimé l'élasticité de la brioche, et sous-estimé la largeur de mes biceps! J'ai fait une manche trop serrée! La voici :

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 12

    Résultat : j'ai dû tout démonter et c'est reparti pour une phase de calculs! Mais quel boulet ce boulet!

    Ladite phase n'a pas eu lieu, parce que j'ai fait, un peu comme tout le monde sachant à peu près coudre, de la couture de masques.

    Rendez-vous Boulet : Brocéliande - épisode 12

    Les deux du bas sont en cours, comme vous le voyez. J'ai opté pour deux modèles différents car j'ignore lequel sera le plus supportable à l'usage. J'ai également dû procéder à de légères modifications parce que j'ai un tout petit visage. Je porte déjà des lunettes enfant et il est hors de question que je couse des masques taille enfant pour ma frimousse! Le port de lunettes complique également le port d'un masque, je trouve. Mais les deux étant inévitables en ce qui me concerne, je ferai comme tout le monde et je m'en accomoderai.

    N'ayant pas de machine à coudre, j'ai tout cousu à la main. Je n'ai pas choisi de faire le modèle spécial couture à la main, parce que deux ouvertures sont laissées par les liens, sans sécurité. Avec la tension et les lavages, je ne donne pas cher de cet endroit du masque. Tant pis. C'est un peu plus difficile de coudre un modèle "machine" à la main (et beaucoup plus long surtout), mais l'essentiel est la fonctionnalité finale. De même, j'ai opté pour des rubans en coton. Au bout de combien de lavages à 60° un élastique rend-il l'âme? Je n'ai pas voulu prendre de risque.

    Le dernier modèle sorti (à ma connaissance), avec un gros pli central, est le plus adapté à ma morphologie. Mais coudre constamment sur 12 épaisseurs de tissu est épuisant et atrocement interminable... Alors j'ai fait aussi le modèle d'avant (jumeau du modèle pour couture à la main), beaucoup moins contraignant et donc beaucoup plus rapide à faire. C'est celui-là que j'ai ajusté un peu.

    Bref, en ce qui concerne le boulet ce mois-ci, je n'ai pas trop eu le temps de me pencher sur son cas. Mais ce n'est qu'une question de jours avant que je ne reprenne le combat!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires