• Bacchus Socks

    Socks addicts, bonsoir!

    Enfin quelque chose à vous présenter! Je viens de terminer la première chaussette du modèle Bacchus Socks d'Alice Bell!

    Voici la photographie originale publiée dans Interweave Knits, Fall 2008, que j'avais eu la bonne idée d'acheter :

    Bacchus Socks

    Ce modèle m'a tellement plu que j'ai choisi un coloris similaire, à savoir le Chocolate Amargo de Malabrigo. J'ai fait le talon selon ma méthode (comme d'habitude, quoi) parce que le modèle demande suffisamment de concentration pour ne pas se compliquer avec une nouvelle façon de faire, et surtout parce que j'ai dû adapter le motif puisque j'ai beaucoup moins de mailles. Une pointure en dehors de la moyenne nécessite fatalement quelques arrangements.

    Je suis assez contente du résultat, malgré quelques erreurs ça et là.

    Bacchus Socks

    Et je crois que c'est définitif : je hais les côtes 1/2 torses!

    Il me reste donc à tricoter la deuxième chaussette, ce qui n'arrivera pas avant un bon moment (je continue encore et toujours mon programme chaussettes pour une garde-robe complète à raison d'une nouvelle première chaussette - une deuxième chaussette - et caetera).

    Je suis surtout occupée par la frivolité en ce moment, mais mes autres projets progressent tout de même! La prochaine fois, donc, je vous montrerai a priori mon unique napperon (le premier et le dernier) en frivolité, ainsi que mes essais pour une bordure dentelle sur mon futur pull Lichen qui n'est pas terminé, évidemment, et dont les manches vont être trop courtes en raison d'une cruelle insuffisance de fil!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Petit Quilt

    Passionnés des ouvrages dits "de dame", bonsoir!

    Tandis que mon gilet Morning Echo

    Petit Quilt

    avance très len-te-ment, que j'espère finir d'ici la fin du mois, je m'autorise quelques entorses quiltesques!

    Voici mon petit dernier, tout frais ou tout chaud (amusant ces expressions contradictoires pour dire la même chose) : un porte monnaie de bonne contenance

    Petit Quilt

    non pas pour y mettre des pièces, mais mon matériel et mon en-cours de frivolité!

    Petit Quilt

    En bas à gauche, une navette en plastique, et au-dessus de l'ouvrage, une navette en bois artisanale avec une très jolie marqueterie, achetée chez Banyek sur Etsy et que je trouve super à utiliser (même si j'ai un peu peur, sans doute à tort, de la briser). J'ai aussi cousu vite fait le petit porte-monnaie marron qui contient des jauges à picot (je sais, outil très contesté, mais fort utile pour une débutante comme moi) et mes navettes. Et tout cela rentre dans ce mini-sac quilté avec un motif emprunté à Redquilt qui propose plein de patrons gratuits avec vidéos sur Youtube.

    Petit Quilt

    Comme vous pouvez le constater, outre le fait que je suis résolument nulle en broderie, il est très loin d'être parfait! Mais je lui trouve un charme irrésistible (principalement à cause du motif des géniales Redquilt) car j'ai un gros faible pour les maisons, et pour les jolis tissus dont j'ai pu aisément recycler les chutes. Je n'ai fait que les appliqués parce que je ne voulais pas tout quilter.

    Voilà, n'étant pas très en forme ces derniers temps, je n'ai plus du tout le même rendement qu'avant. Mais je m'éparpille toujours autant en touchant à tout en même temps!

    J'espère pouvoir vous présenter bientôt des ouvrages tricotés ou crochetés! Après tout, je prépare toujours la réouverture de ma boutique pour le 1er septembre! Quel challenge!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • La frivolité

    Passionnés des petites choses faites main, bonsoir!

    Aujourd'hui, nous allons parler de la frivolité, ou tatting lace en anglais (mon premier motif ci-dessus).

    C'est une dentelle à base de noeuds qui se travaille à la navette (a priori technique d'origine), à l'aiguille ou au crochet.

    On en faisait des bas de manches, des lacets, des cols et évidemment des napperons, mais aujourd'hui, c'est surtout la bijouterie qui l'utilise.

    La frivolité

    J'ai eu beau chercher, l'origine de cette technique est floue : Europe ou Orient?, XVIème ou XVIIIème siècle ? Il semblerait que plein de gens ne soient pas d'accord. En cause notamment ce portrait d'Eleonore Riego de la Branchardière, née en 1828 de mère irlandaise et de père français, qui la présente avec une navette.

    La frivolité

    Effectivement, cette navette est bien trop grande pour être utilisée tel qu'on en connaît l'usage. Il n'en reste pas moins que cette jeune femme n'a cessé de publier des livres sur le crochet et a révolutionné la technique de la frivolité avec des innovations faisant partie aujourd'hui des techniques de base.

    Passionnée par les techniques anciennes, j'ai donc voulu m'y atteler.

    Comme beaucoup de gens, j'ai appris seule, avec un livre et des tutoriels vidéo.

    Un des meilleurs tutos que j'ai pu visionner est celui de Frivole. Et pour tout le reste, regardez les vidéos de Maimai Kaito!

    C'est très plaisant et pas du tout ingrat! Rien à voir avec l'apprentissage du tricot!

    La frivolité

    Et pour couronner le tout, c'est un ouvrage qui demande peu de matériel (une navette ou deux, un crochet si la navette n'en a pas déjà un, une bobine de fil fin, une paire de ciseaux de broderie, une aiguille à coudre et bien entendu le patron), qui est peu onéreux  et qui prend très peu de place.

    Je trouve que c'est une dentelle très raffinée, délicate. Cela ne demande pas non plus une grande dextérité, mais tout de même un peu d'attention.

    Avec ce joli fil en dégradés de bleus et de verts, j'ai l'intention de réaliser un napperon pour étouffer les tic-tac mon réveil, mon premier et dernier napperon. Cela me permettra de bien me familiariser avec cette technique toute nouvelle pour moi. Mais j'ai l'intention de l'utiliser pour orner des accessoires.

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Coral Story Blanket

    Passionnés de crochet, bonjour!

    Et voilà! J'ai enfin terminé ma descente de lit!

    Je suis super contente! En plus d'être jolie, elle est bien moelleuse et chaude! Terminé le sol froid au réveil!

    Elle s'insère parfaitement dans le petit espace dont je dispose, alors je suis sur un petit nuage!

    Ce modèle, Coral Story Blanket de Lilla Bjorn Crochet World, est initialement, comme l'indique son nom, un plaid. Crocheteurs débutants, abstenez-vous. Si vous avez déjà réalisé plusieurs projets, vous pouvez vous pencher sur ce très joli patron qui d'ailleurs est extrêmement bien expliqué (avec photographies à l'appui). Mais il nécessite tout de même un peu d'expérience. Voici le modèle original posé au sol :

    Coral Story Blanket

    Le fil (pour une fois j'ai utilisé celui préconisé) est de la laine à chaussettes, raison pour laquelle cet ouvrage est bien chaud et plutôt solide.

    J'ai toutefois utilisé un crochet plus petit parce que d'abord je crochète assez serré, et ensuite parce qu'il fallait que mes hexagones soient plus petits en raison du peu d'espace entre mon lit et mon établi.

    Coral Story Blanket

    Je vous le conseille vivement car il est très sympa à faire. J'ai opté pour une forme de fleur et je n'ai donc pas eu à faire des demi-hexagones. De plus, comme en ce qui me concerne il s'agit d'une descente de lit, j'ai modifié la bordure : je n'est crocheté qu'un tour de mailles serrées et j'ai fini avec un tour en écrevisse. Ce point offre une jolie finition qui de surcroît est très solide.

    Enfin, toujours parce qu'elle est destinée à être par terre, j'ai cousu la grosse fleur obtenue sur un canevas pour point noué. Cela réduit l'aspect glissade et devrait allonger sa durée de vie.

    Du coup les finitions ont été franchement longues et rébarbatives : assemblage des hexagones en mailles serrées, bordure, couture sur le canevas... Mais cela en valait la peine!

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Tashashu

    Amoureux du tricot, bonsoir!

    Cela faisait longtemps que je ne vous avais plus présenté de modéliste. Je répare donc ceci avec Tashashu, alias Svetlana Gordon.

    D'origine ukrainienne, cette modéliste de talent vis à Moscou. Relativement casanière, elle est une designeuse de la structure et de la couleur, comme Stephen West, mais dans une catégorie qui met l'accent sur l'élégance.

    Tashashu

    Enormément tricoteuse et un peu crocheteuse, elle s'inspire de l'Asie, mais aussi des traditions de crochet irlandais à la russe pour presque toutes ses créations.

    Tashashu

    Toujours originale, elle propose des modèles intéressants et pas forcément difficiles.

    Tashashu

    Je trouve qu'il y a beaucoup de poésie dans ses modèles.

    Tashashu

    Elegance et couleur, structure et dimension, voilà les substantifs avec lesquels on peut définir son travail.

    Tashashu

    Avec un petit rien d'excentricité.

    Tashashu

    J'espère que cette modéliste vous aura inspirés et qu'elle vous donne des envies de tricoter autre chose, autrement! Pour ma part, je l'admire beaucoup et je tricoterai, c'est sûr, un de ces modèles un jour. Mais lequel? Choix compliqué!...

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    3 commentaires