• Gilet vite fait - version 2

    Raides dingues de crochet, bonsoir!

    Je continue avec mes en-cours que je commence tout juste à reprendre et vous présente mon gilet vite fait! Eh oui, je crochète en n°5, avec des troncs d'arbre, donc, ce qui me change quelque peu de mon n°1,5! Mais c'est l'épaisseur du fil qui en fait un modèle vite fait, évidemment.

    On crochète d'abord un demi dos, puis un demi devant qu'on accroche au premier en faisant l'encolure. On continue ensuite sur l'ensemble jusqu'aux manches. J'avais donné des explications ICI.

    En effet, j'en avais déjà réalisé un il y a un certain temps.

    Gilet vite fait - version 2

    C'est un modèle issu d'un bouquin japonais, dont le col, la patte de boutonnage et les côtes sont normalement faits au tricot. J'avais opté pour le tout crochet. Je réitère avec cette nouvelle version.

    Cette fois-ci, j'ai choisi une très jolie laine un peu plus épaisse (d'où le baobab) pour un gilet aux couleurs automnales :

    Gilet vite fait - version 2

    Elle a un très joli rendu avec ses touches colorées. et comme c'est une laine gonflée, le poids de l'ouvrage est très raisonnable.

    Gilet vite fait - version 2

    Bon d'accord, la photographie ne lui rend pas du tout justice. J'essaierai de faire mieux lorsque le gilet sera terminé!

    La prochaine fois, normalement, je vous parlerai d'un prototype!

    A bientôt! ^_^

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ecrin à marqueurs

    Passionnés de petites bricoles, bonjour!

    Aujourd'hui je vous présente un projet presque fini : un écrin à marqueurs.

    Ecrin à marqueurs

    Il ne reste plus grand chose à faire : découdre et recoudre le bouton que j'ai placé trop bas (d'où la diagonale étrange effectuée par mes marqueurs), le repasser et par la même occasion coller l'appliqué mouton. Là, je l'ai juste posé dessus pour la photo!

    Comme vous pouvez le constater, je me suis essayée à la broderie, et je ne suis résolument pas très douée. J'aurai de la chance si les fils ne restent accrochés à rien dans ma trousse!

    Beaucoup de pièces étaient trop petites pour êtres quiltées et j'étais tellement contente de mon dessin... J'aurais sans doute dû quilter les grandes pièces et broder les petites. Sur de petites surfaces, je trouve que je m'en sors bien.

    J'avais déjà fait un prototype il y a quelques temps :

    Ecrin à marqueurs

    Mais il était trop petit pour un vrai set de marqueurs (je le garde pour un petit set de 5 marqueurs) et il manquait le rabat pour le rendre tout à fait fonctionnel.

    Dès que j'aurai réalisé les écrins à mon usage personnel (il m'en manque deux), je pense que je les proposerai en boutique.

    Et là vous vous demandez : mais pourquoi ce genre d'écrin quand une boîte, un petit porte-monnaie ou un joli mini pochon fait très bien l'affaire?

    Parce que j'ai eu de fâcheuses expériences. Je fabrique des marqueurs en pierres naturelles. Ils ne sont donc pas à l'abri des chocs. Pour les récupérer, il n'y a pas d'autre moyen que de tout renverser sur la table. Au mieux cela s'emmêle et au pire hélas, des marqueurs roulent et tombent, subissant des dommages irréversibles.

    Cela m'est arrivé plusieurs fois et j'ai réfléchi à comment éviter cela. Un petit écrin molletonné d'où l'on sort les marqueurs un à un m'a paru être une bonne solution. Le premier gararit posé et quelques ajustements plus tard, la forme de l'écrin définitif est ce que je vous présente aujourd'hui. J'en suis très contente, alors je me suis dit que cela pourrait intéresser d'autres tricoteuses.

    Et puis, j'aime bien faire de petits trucs!

    A bientôt! ^_^

     

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Frustration...

    Petits fous de tricot, bonjour!

    Me revoici... si l'on veut. Suite à un accident stupide, je suis privée de tout activité lainesque depuis quelques temps... Si je n'avais pas si mal au bras et à l'épaule, je me giflerais moi-même! J'attends que le temps passe et les journées sont vraiment trop longues!

    Bon, j'arrête de ma plaindre et vous présente ci-dessus mon châle que j'ai appelé Matin d'automne. Je le tricote avec de la jolie laine de chez La Pelote vagabonde, et je me demande si j'aurai assez de fil pour le terminer, car je n'ai que deux écheveaux. Si j'arrive au bout, je vous donnerai les explications pour le réaliser.

    C'est un châle en demi-lune, pas trop long, mais suffisamment haut pour donner chaud (enfin je l'espère vu que mon écheveau maigrit à vue d'oeil!).

    J'ai acheté cette laine il y a un bon bout de temps, mais je n'avais pas vraiment trouvé le modèle que je voulais, alors j'ai décidé de créer le mien. Dites-moi ce que vous en pensez, même si là, évidemment, c'est difficile de se rendre compte de l'allure finale. Le haut du châle est à droite et le bas à gauche. Je me suis dit que des feuilles changeraient des éternelles franges en tout genre ou dentelle à pointes. Même si au final, cela en a tout de même l'aspect! ^_^

    Puisque je n'ai que cela à faire, je vais tâcher de prendre des photographies de mes en-cours pour vous montrer un peu ce que cela donne. Peut-être cela m'aidera-t-il à surmonter ma frustration!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Petits fous de tricot, bonsoir!

    Après de merveilleuses vacances en Bretagne et en particulier à Saint Malo qui est devenue ma ville préférée toutes catégories confondues, et qui m'a tiré des larmes lorsqu'il s'est agit de la quitter, je suis à nouveau parmi vous!

    J'ai donc également réouvert ma boutique sur Etsy avec plein de nouveaux marqueurs, toujours avec des pierres naturelles!

    J'ai repris le tricot (après plusieurs mois de crochet et de rien aussi...) d'une chaussette!

    Cela fait un bien fou!

    Et j'ai donc décidé de proposer de petits sets de marqueurs tricot avec des pierres  plus petites (6 mm de diamètre) et plus courts aussi (parce qu'avec des aiguilles 2,5 mm, les gros marqueurs rendent le travail pénible, ce qui n'est pas tout à fait l'objectif, n'est-ce pas?)

    Réouverture de la boutique

    Il y a toujours des carnets range-aiguilles, la classique souris pique-aiguilles, des motifs au crochet à assembler, coudre, ou coller (pourquoi pas?), le classique sac à ouvrage conçu pour les tricoteuses et crocheteuses modernes : de petite taille (car on n'utilise presque plus d'aiguilles longues qui nécessitent un format "sac de sport") et qui ressemble à un sac à main davantage qu'au sac tricot de Mamie où pelotes, mètres mesureurs et moutons se dandinent à profusion! Bon d'accord, je suis un peu médisante et cliché sur ce coup-là.

    J'ai d'ailleurs cousu moi-même un sac avec un tissu montrant des pelotes formées par des moutons!

    Mais j'aime l'idée du sac à main qui contient un pull en cours, comme ça :

    Réouverture de la boutique

    Réouverture de la boutique

     

     

    Il me reste à avancer dans mes multiples projets en cours pour vous les montrer le plus vite possible!

    A bientôt! ^_^

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • De retour!

    Amoureux des petites choses, bonsoir!

    Me revoilà!... après un sacré passage à vide, mais avec plein de projets!

    Je vous présente ce soir ma maison pique-aiguilles, confectionnée et brodée par mes petites mains tandis que j'étais en très petite forme... Exercice parfait quand on n'est incapable de réfléchir.

    Je travaille depuis un certain temps sur un haut au crochet irlandais-russe. Ceci nécessite une pléthore d'aiguilles lors de l'étape d'assemblage. J'ai un très vieux pique-aiguilles qui est en train de rendre l'âme (enfin le temps que je lui redonne un coup de jeune) et qui ne peut pas recevoir autant d'épingles que ce dont j'ai besoin. Donc, je m'en suis fait un nouveau, à méga capacité pour une assez petite taille : ma maison mesure 9 cm de long sur 4 de large et environ 8,5 cm de haut.

    De retour!

    J'y ai piqué un nombre très considérable d'aiguilles (des centaines), d'autant que si elle n'a pas l'air bien droite, c'est parce qu'elle s'ouvre pour laisser la place...

    De retour!

    à d'autres aiguilles! Depuis cette photo, j'en ai ajouté plein dans ce coffre à malice!

    J'ai effectué une hybridation entre deux vide-poches des Petites Maisons quiltées de Reiko Kato.

    Vous connaissez à présent mon affection pour les maisons!

    J'ai également refait ma planchette (pour l'assemblage des motifs au crochet) et à présent je suis parfaitement équipée pour travailler correctement à ce petit haut! Je vous en parlerai la prochaine fois, ne serait-ce que pour vous montrer que le crochet irlandais peut être très moderne!

    A bientôt! ^_^

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire