• Le Bal des Nymphes - numéro 1

    Passionnés de crochet, bonsoir!

    Qu'est-ce que ce titre et la célèbrissime estampe de Hokusai viennent faire ici, et ensemble en plus?

    Au cas où vous ne vous en seriez pas encore aperçus, je vous délivre un scoop : il y a trop de choses qui se bousculent sans cesse dans ma petite tête! Aucun répit! Toujours en mouvement, en ébullition, bref, voici une gentille définition de la folie douce.

    Mais je ne vous laisse pas sur ce triste constat et vous explique derechef!

    Je vous ai montré la dernière fois mon projet de crochet russo-irlandais. J'y travaille, bien entendu. Mais j'ai toujours eu un problème : j'ai un mal fou à faire plusieurs fois la même chose et le principe est tout de même de crocheter un certain nombre de motifs rigoureusement identiques! C'est là que vous vous dites, et à juste titre, que ce n'est probablement pas mon seul problème.

    Bref. Pour donner définitivement raison à ce qui précède, j'ai décidé de dessiner un châle d'été dans le même style. La Vague de Hokusai en est le motif. Mais ces vagues (oui, il devrait y en avoir plusieurs) seront constituées intégralement de fleurs.

    Le Bal des Nymphes - numéro 1

    J'ai trouvé à la Mercerie du Bain aux plantes un fil merveilleux, destiné normalement à la broderie ou à la tapisserie, mais dans un métrage et une épaisseur parfaits pour mes crochets : le coton perlé n°8 de DMC, en écheveaux de 25g. Des couleurs sublimes. J'ai bobiné ces écheveaux sans aucune difficulté.

    Le Bal des Nymphes - numéro 1

    Il est très agréable à travailler avec mes crochets 1,25 et 1 mm. Un vrai bonheur tactile et visuel. 9 écheveaux dont 3 (à droite de la photo ci-dessus) changeants. Toutes les couleurs vont ensemble : un camaïeu parfait. Merci DMC et merci à la dame de la mercerie! J'ai été sur un nuage tout le week-end!

    Pour être à la hauteur de ce fil, j'ai jeté mon dévolu sur deux motifs complexes (Master Class, expliqués avec 7 vidéos par mon maître Natalia Kotelnikova), mais qui ont mis tellement d'étoiles dans mes petits yeux que je n'ai pas pu résister. Et je confirme : ce n'est pas du gâteau!

    Le Bal des Nymphes - numéro 1

    En haut, il y a trois fleurs (moitié du motif, en fait, mais je vous en reparle plus loin). En bas à gauche, la moitié d'un autre motif, beaucoup plus difficile que la grande fleur.

    Comme je ne peux pas faire tout un châle avec ces deux motifs qui sont assez grands, j'ai ajouté des petites Sakura ou fleurs de cerisier, issues d'un modèle trouvé sur YouTube, légèrement modifié. Je vais crocheter d'autres fleurs un peu plus grandes lorsque j'aurais décidé lesquelles.

    Quant à la très grande fleur, voici l'étape suivante :

    Le Bal des Nymphes - numéro 1

    J'ai crocheté les grands pétales et épinglé le motif à l'envers.

    Puis viennent les autres fils dont je ne vous ai pas parlé :

    Le Bal des Nymphes - numéro 1

    Le fil Cébélia de DMC (la grosse pelote blanche) servira à assembler les motifs du châle, et probablement aussi à en faire la bordure.

    La petite pelote est un fil dentelle de Rico Designs avec lequel j'utilise un crochet de 0,6 mm, et c'est ce fil qui intervient dans l'étape suivante :

    Le Bal des Nymphes - numéro 1

    C'est l'étape la plus compliquée pour moi. J'ai tendance à trop serrer et du coup le motif se déforme. Remarquez, avec le nombre de motifs que je vais me farcir, il y a moyen tout de même que j'apprenne à utiliser cette technique correctement!

    Voici la fleur en question, réalisée par mon maître :

    Le Bal des Nymphes - numéro 1

    et l'autre motif (je fais celui de droite, normalement):

    Le Bal des Nymphes - numéro 1

    Et sans doute n'était-ce pas encore suffisamment difficile. Alors j'ai maladroitement dessiné une fleur à partir d'une image trouvée sur internet :

    Le Bal des Nymphes - numéro 1

    que j'ai la ferme intention de reproduire au crochet.

    Vous n'êtes toujours pas morts de rire?

    Moi presque. N'est-ce pas là une authentique folle expérience?

    Je ne cherche même pas à évaluer le temps qu'il me faudra pour mener ce projet à bien. Je m'en fiche. Je m'éclate avec ces beaux fils au belles couleurs et ces beaux motifs. Il me semble que c'est le principal.

    C'est dans ces moments-là que je me rappelle que je suis fondamentalement une crocheteuse, et que, bien que c'est furieusement contraire à la tendance, je préfère résolument les choses fines et "chiadées", comme on me l'a dit récemment. C'est là que cet artisanat prend pour moi toute sa dimension à la fois poétique et enthousiasmante.

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Rêve de printemps

    Petits fous de crochet, bonsoir!

    Aujourd'hui, nous sommes le 20/02/2020 et c'est mon 200ème article! Il fallait donc frapper fort! Quoi de mieux que mon projet fou, que je vous avais très rapidement présenté comme mon projet de rêve, que j'ai commencé il y a peu et que j'ai donc appelé "Rêve de printemps" :

    Rêve de printemps

    Cette pure beauté (il s'agit d'un manteau comme vous le verrez plus bas) est l'oeuvre de Miroslava Gorokhovich :

    Rêve de printemps

    une autre de mes idoles. Je me suis lancée avec la calinou de Bergère de France, parce que je ne voulais pas de coton. J'ai pris les couleurs de l'original, à ceci près que j'ai remplacé l'orange foncé (que je trouve dépareillé) par du taupe :

    Rêve de printemps

    L'original au grand complet, c'est ça :

    Rêve de printemps

    et de plus près :

    Rêve de printemps

    et encore plus précis :

    Rêve de printemps

    Vous l'aurez compris : il s'agit de crochet irlandais. Avec ce genre de modèle, il est impossible de le reproduire à l'identique. Les patrons se résument aux diagrammes des motifs et à quelques indications succinctes, notamment sur leur assemblage (et même pas toujours).

    Il s'agit donc de crocheter une foultitude de motifs et de les assembler ensuite dans une composition des plus fidèles au modèle de base (ou pas).

    Voici mes motifs pour le moment :

    Rêve de printemps

    J'ai apporté quelques modifications. Les grandes feuilles ne me plaisaient pas, alors j'ai opté pour un autre modèle, mais assez proche (à droite ci-dessous).
    Les petites feuilles et les fleurettes à gauche ci-dessous, je les ai crochetées d'après photo (je n'avais pas encore mis la main sur le patron qui est issu d'un vieux numéro de Zhurnal Mod quasi introuvable!). J'ai ajouté des motifs dans le même style que les petites feuilles (ci-dessous en blanc) et des fleurs traditionnelles (ci-dessus en haut à gauche), mais je ne sais pas si je vais les utiliser. J'ai également ajouté des spirales très fournies, qui auront leur usage en bas des manches et en bas du gilet.

    Rêve de printemps

    Effectivement, je ne vais pas réaliser un manteau. Je ne sais pas en quelle occasion je pourrais le porter. En outre, j'aurais probablement l'air ridicule avec mon mètre 55. 

    En revanche, en version gilet, je le porterai très souvent!

    Mais bon, comme annoncé en début d'année et comme vous l'aurez compris, il s'agit d'un ouvrage de titan! J'ai encore beaucoup de travail! Il va me falloir environ dix fois plus de motifs (à 15 minutes pour le plus simple et environ 2 heures pour le plus complexe). Ensuite, il s'agira de les assembler. Cela signifie que je dois faire un gabarit en tissu, épingler mes motifs dessus (à l'envers) et les relier au crochet, un peu comme ci-dessous :

    Rêve de printemps

    Les russes appellent ce genre d'ouvrage "Master Class". Je me permets de requalifier ceci en "Folie Furieuse"! Mise à part l'étape "gabarit en tissu", je suis plutôt confiante. Mes motifs sont réussis dans l'ensemble. Il faut simplement ne pas être trop pressé.

    Je vous en reparlerai quand cela en vaudra le coup!

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    8 commentaires
  • Chaussettes Leafline

    Socks addicts, bonsoir!

    Et voici finie la septième paire de chaussettes de ma garde-robe!

    Il s'agit du modèle de Simone Eich "Wollwerk", que je n'ai évidemment pas respecté, puisque je tricote mes chaussettes dans l'autre sens. Du coup, le joli motif est à l'envers, et je le trouve plus sympa comme ça!

    J'ai donc acheté ce patron juste pour le motif, et j'ai utilisé ma technique habituelle.

    Chaussettes Leafline

    Une vraie éclate! Le motif est très sympa à tricoter et cela rend très bien! J'ai travaillé le fil au meilleur rapport qualité prix, à savoir de la marque Wollbutt achetée sur Butinette, et j'aime beaucoup les coloris et les petits jacquards de ce fil. Avec ce joli motif, je trouve que c'est plutôt harmonieux. Du marron vert pour une ligne à feuilles, cela ne pouvait que fonctionner!

    Bref, je suis une femme heureuse!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    3 commentaires
  • Châle aérien - suite et fin!

    Petits fous de crochet, bonjour!

    Exceptionnellement : pas de rendez-vous boulet aujourd'hui! Je procrastine au mois prochain au profit de la suite et fin de ce tutoriel que je vous promets depuis une éternité!

    La première partie se trouve ici (et j'en ai profité pour ajouter un rang manquant entre les 15 et 16èmes et une énorme coquille au rang 23).

    Nous voici donc à la section 6

    Tout d'abord pour plus de clarté : ce que j'appelle "fleurette" est un ensemble de 3 picots sur un arceau : (1 ms - 3 ml)x 3 - 1 ms.

    A présent, à vos crochets!

    1) 5 ml - 1 b dans la 1ère ml pour fermer l'anneau - tournez

    2) 5 ml - 1 b sur la 3ème m de la chaînette, 2 ml - 1 b sur la même maille - tournez

    3) 5 ml - 1 b sur la 1ère m pour fermer l'anneau - (2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b) - 2 ml - 1 b sur la 3ème m de la chaînette

    4) 11 ms sur l'arc que vous venez de créer - 1 mc sur la pointe du triangle à gauche - 4 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b - 2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la 3ème m de la chaînette - 2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b - tournez

    5) 5 ml - 1 b sur la 1ère m pour fermer l'anneau - (2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b) - 2 ml - 1 b sur la 3ème m de la chaînette - 8 ml - 1 ms sur la 6ème m de l'arceau - 8 ml - 1 mc sur la dernière b du 6ème carré du 1er triangle - 1 ml - tournez

    6) 9 ms sur l'arceau - 5 ms sur l'arceau suivant - tournez

    7) 6 ml - 1 ms sur la 5ème m de l'arceau suivant - tournez

    C'est maintenant que vous utilisez votre outil magique!

    8) Tirez la boucle qui est sur votre crochet et glissez-la sur la carte. Serrez bien. Votre carte est à droite. Passez votre crochet sous l'arceau, attrapez le fil de haut en bas et coulez une boucle. Glissez-la sur la carte. Répétez jusqu'à obtenir 20 boucles sur votre carte.

    Piquez dans la dernière mc et sous l'arceau suivant, puis crochetez 1 mc. Vous pouvez libérer les boucles de votre carte. Faites 3 ms sur l'arceau et 1 ms sur la pointe du triangle.

    4 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b - 2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b - s2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la 3ème m de la chaînette - 2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b - tournez

    9) 5 ml - 1 b sur la 1ère m pour fermer l'anneau - (2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b) - 2 ml - 1 b sur la 3ème m de la chaînette - tournez

    10) 5 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b  - (2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b) - 2 ml - 1 b sur la 3ème m de la chaînette, 2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b - tournez

    Répétez les rangs 9 et 10 pour obtenir un triangle à 9 carrés

    11) (2 ml- piquez dans la 1ère grande boucle, attrapez le fil du haut vers le bas et faites 1 ms) - 2 ml - 1 ms sur la pointe du triangle (avant l'arceau à fleurette) - tournez

    12) (3 ml - 1 ms entre les 2 boucles [constituées par 2 fils]) - 3 ml - 1 ms sur la pointe du triangle - tournez

    13) 3 ml - sautez le 1er arceau - 1 ms sur l'arceau suivant - (3 ml - 1 ms sur l'arceau suivant) - sautez le dernier arceau - 1 ms sur la pointe du triangle (fleurette à gauche) - tournez

    14)  [1 ms sur l'arceau - (3 x (1 ms -3 ml )- 1 ms sur l'arceau suivant] - répétez ce qui est entre les crochets - 3 ml - 1 ms - tournez

    15) 7 ml - piquez au milieu de la 2ème fleurette (= sautez 8 picots et piquez sur le 9ème) - 1 mc - tournez

    16) 11 ms sur l'arceau - 1 ms + 3 ml + 1 ms sur l'arceau suivant - [votre 2ème fleurette est complète] - 1 ms sur l'arceau suivant - 1 picot sur l'arceau suivant (= 1 ms - 3 ml - 1 ms) et tournez

    17) 8 ml - piquez sur 6ème m de l'arceau suivant - 1 ms - 8 ml - piquez sur 2ème picot de la fleurette suivante - 1 mc - 1 ml - tournez

    18) 9 ms sur l'arceau - 5 ms sur l'arceau suivant - tournez

    19) 6 ml - piquez sur la 5ème maille de l'arceau suivant - 1 ms - tournez

    20) Reprenez votre carte. Tirez la boucle qui est sur votre crochet et glissez-la sur la carte. Serrez bien. Votre carte est à droite. Passez votre crochet sous l'arceau, attrapez le fil de haut en bas et coulez une boucle. Glissez-la sur la carte. Répétez jusqu'à obtenir 20 boucles sur votre carte.

    Piquez dans la dernière mc et sous l'arceau suivant, puis crochetez 1 mc. Vous pouvez libérer les boucles de votre carte. Faites 3 ms sur l'arceau -et sur le suivant pour le dernier picot de votre fleurette : 1 mc - 3 ml - 1 ms .

    1 ms sur l'arceau suivant - 1 fleurette sur l'arceau suivant - 1 ms sur l'arceau suivant - 1 picot - tournez

    21) (2 ml- piquez dans la 1ère grande boucle, attrapez le fil du haut vers le bas et faites 1 ms) - 2 ml - 1 ms au milieu de la 2ème fleurette (= sautez 5 picots et faites 1 ms sur le 6ème) - tournez

    22) (3 ml - 1 ms entre les 2 boucles [constituées par 2 fils]) - 3 ml - 1 ms sur la pointe du triangle - tournez

    23) 3 ml - sautez le 1er arceau - 1 ms sur l'arceau suivant - (3 ml - 1 ms sur l'arceau suivant) - sautez l'arceau suivant - 1 mc sur le picot suivant - tournez

    24) [1 ms sur l'arceau - (3 x (1 ms -3 ml )- 1 ms sur l'arceau suivant] - répétez ce qui est entre les crochets - 1 ms pour finir la fleurette du motif précédent. Continuez à crocheter les fleurettes pour finir le dernier motif - puis  1 ms sur la pointe du triangle -

    finissez le 2ème triangle : 4 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b  - (2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b) - 2 ml - 1 b sur la 3ème m de la chaînette, 2 ml - sautez 2 m - 1 b sur la b - tournez

     

    A ce stade, vous obtenez trois triangles, 3 motifs à fleurettes complets.

    Répétez la section 6 jusqu'aux hauteurs et largeurs souhaitées en respectant ce principe :

    Vous commencez par le triangle sur le côté gauche. Vous progressez jusqu'au motif qui est à la pointe de votre châle. Vous obtenez donc toujours votre motif en pointe terminé, les motifs du côté droit complets, mais ceux du côté gauche incomplets. Vous redescendez donc sur ce côté pour finir les motifs. Vous recommencez un triangle, jusqu'à compléter le motif tout seul en pointe en haut du châle, et ainsi de suite.

    Pour finir, vous pouvez crocheter des mailles serrées en bordure,  répéter le motif fleurettes, ou laisser libre cours à votre imagination.

    Châle aérien - suite et fin!

    Sur le mien, j'ai crocheté des fleurettes sur les côtés des triangles, mais je m'en suis tenue à des mailles serrées à la base (que l'on a autour du cou).

    Je suis allée jusqu'à 8 triangles, ce qui lui donne une largeur suffisante sans qu'il ne soit trop long.

    Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter de vous amuser à crocheter ce joli châle!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Raides dingues de crochet, bonsoir!

    Eh oui, il y a bien un bus dans ma salle de bains! Le voici :

    Il y a un bus dans ma salle de bains!

     

    Et il ne s'agit pas du tout d'une déco! J'ai trouvé grâce à mes amis Japonais (bon d'accord, depuis environ 10 ans) un moyen génial de déstocker mon coton : en crochetant du matériel de nettoyage!

    Voici le modèle original :

    Il y a un bus dans ma salle de bains!

    Bon, tous les patrons de scrubbers sont pour un crochet 4,5 et le mien, correspondant à mon fil en stock, est de 2,5. Ceci nécessite donc quelques adaptations. En outre, vous remarquerez que contrairement à celui qui est ci-dessus, mon bus a des boutons en guise de phares. Ces boutons servent à ouvrir pour pouvoir changer d'éponge! Voici l'un de mes bouquins (dont est issu ce modèle) :

    Il y a un bus dans ma salle de bains!

    Vous noterez en bas à gauche des gants pattes de bestioles. Je suis en train de crocheter une patte d'ours (avec 5 doigts, la patte d'ours) sur le même modèle. Et voici quelques sujets de réflexion :

    Il y a un bus dans ma salle de bains!

    Je me vois bien nettoyer le miroir avec ce petit lion (modèle du même livre).

    Il y a un bus dans ma salle de bains!

    Je suis certaine que ma table serait très bien nettoyée avec cette brossette à droite!

    Il y a un bus dans ma salle de bains!

    Je n'ai pas du tout l'intention de crocheter cette version écolo du patin, mais l'idée m'a fait rire!

    Voilà les quelques pistes sur lesquelles je travaille entre deux (bon quarante) projets.

    Je vous dis à bientôt et sauf accident, vous aurez enfin la fin du tutoriel du châle aérien dimanche!

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire