• Asja Janeczek

     Amoureux du tricot, bonsoir!

    Aujourd'hui, je vous présente une designeuse pas assez connue à mon goût : Asja Janeczek.

    Asja Janeczek

    D'origine polonaise et vivant outre-Rhin, cette designeuse a une touche toute personnelle. Elle allie avec beaucoup de finesse simplicité, confort et élégance.

    Asja Janeczek

    J'aime beaucoup ce qu'elle fait. Ses modèles sont tous très différents, et pourtant on reconnaît sa touche, je trouve. C'est ce qui, à mes yeux, fait d'elle une grande créatrice.

    Asja Janeczek

    Et voici mes modèles préférés :

    Asja Janeczek

    Et surtout le modèle Nelumbo que j'ai mis sur liste d'attente (pour l'an prochain sans doute) :

    Asja Janeczek

    Je sais d'ailleurs déjà avec quelle laine je vais me tricoter ça! Je trouve ce modèle vraiment superbe, avec le détail de la ceinture, et ce joli point ajouré qui termine les entre-croisements du yoke.

    Mais il me faudra attendre l'an prochain, car j'ai déjà bien assez de choses à faire pour le moment!

    Espérant vous l'avoir fait découvrir et que vous l'appréciez autant que moi, il me reste à vous dire

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Mes sacs à tricot

    Petits fous de tricot et de crochet, bonsoir!

    Je vous l'avais promis, alors voici! J'ai pu me débarrasser de mes prototypes pour les remplacer par des sacs entièrement faits par mes soins! Ci-dessus mon sac à chaussettes

    Mes sacs à tricot

    avec ma dernière chaussette Liseré bientôt finie. Vous pouvez voir la hausse pour aiguilles à chaussettes que j'ai inventée pour ranger le tricot en cours sans que les aiguilles abîment quoi que ce soit, parce qu'en plus j'utilise des Hiya Hiya Sharp, qui comme leur nom l'indique, sont très pointues! Je l'aime vraiment beaucoup ce sac. J'ai choisi mes tissus avec soin il y a longtemps et j'attendais d'avoir le patron final et les compétences pour le faire. Alors je suis plutôt contente du résultat!

    Mes sacs à tricot

    Voici mon sac à tricot Nomade, le projet que j'emmène au travail chaque jour. Il est plus grand que ceux que vous avez vu jusqu'ici.

    Mes sacs à tricot

    Quelques centimètres de plus en hauteur, longueur et largeur pour pouvoir emporter quelque chose de plus important. Je pense que j'en ferai aussi pour la boutique. Au départ, je pensais ne faire que de petits sacs, mais je me dis qu'un plus grand peut avoir aussi un intérêt. Actuellement, mon gilet au crochet et on ne le dirait pas, mais il y a 5 pelotes dans ce sac!

    Mes sacs à tricot

    Mon crochet me manquait beaucoup, alors je fais du déstockage en faisant un petit gilet en carrés assemblés pour l'automne. Pour vous le monter, j'ai repris la photographie de Claude du Strasknitting.

    Mes sacs à tricot

    Et voici mon sac à tricot Coup de Coeur. Il est de la même taille que le précédent, c'est-à-dire, disons un M.

    Mes sacs à tricot

    Il protège mon étole Lothlorien

    Mes sacs à tricot

    qui s'avance tout doucement vers la fin! J'ai hâte!

    Mes sacs à tricot

    Enfin, mon énorme sac à tricot Cocon! J'en voulais un très grand pour avoir ensemble mes pelotes, mon projet en cours et les explications, pour transporter le tout en une fois d'un endroit à un autre, d'ouvrir le sac et de m'y mettre. Il n'est plus vraiment dans le concept du tricot qu'on emporte dans le train ou un après-midi pour tricoter sur la plage, alors je n'en mettrai pas en boutique.

    Mes sacs à tricot

    Mais j'aime beaucoup ce sac dans lequel j'ai mis mon Winterberry (j'ai dû recommencer le col...)

    Mes sacs à tricot

    et je l'aime tellement que je vous le montre même de dos

    Mes sacs à tricot

    Il m'en manque un, en M, pour les commandes et petites choses destinées à la boutique French Loop. J'ai sélectionné mes tissus, mais il va falloir prendre le temps de le faire.

    Ils ne sont pas parfaits, comme vous l'aurez sûrement constaté. Je n'ai pas le savoir faire de ma copine, alors il va me falloir travailler dur avant de les proposer en boutique. Mais je suis optimiste car j'ai déjà fait de gros progrès! Je vous tiendrai au courant!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sac tricots en boutique!

     Amoureux du tricot, bonjour!

    Je suis particulièrement fière de vous annoncer que les sacs tricots sont disponibles en boutique!

    Je fais très rarement de la publicité, mais là je suis trop contente pour ne pas partager ma joie avec vous! Je les aime tellement que j'ai failli les garder pour moi... Avec mon cher et tendre, nous sommes allés dans un des jolis parcs de Strasbourg pour mettre mes sacs en situation.

    Sac tricots en boutique!

    Nous avons profité de ce grand soleil et des jolies fleurs écloses et c'était vraiment agréable.

    Sac tricots en boutique!

    Sac tricots en boutique!

    Et donc voici les deux sacs en boutique : Kokeshi que vous avez déjà vu

    Sac tricots en boutique!

    et Mappemonde qui est terminé :

    Sac tricots en boutique!

    J'espère qu'ils seront adoptés car j'ai l'intention d'en faire quelques autres! Y compris pour moi car je n'ai pour l'instant que le prototype stade 1, le prototype stade 2, et le prototype stade 3. Et bien entendu, leur statut de prototype engendrant naturellement ce genre de réflexion : ils sont loin d'être parfaits! Je souhaite donc en confectionner de nouveaux, tous beaux, et je vous les montrerai!

    Les oiseaux chantent et la brise légère et douce est agréable ; c'est une bonne journée.

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Petit sac "Où tu tricotes?"

    Amoureux du tricot et du crochet, bonsoir!

    ET LE VOICI! Je vous présente très fièrement le sac tricot voyageur! J'y avais déjà fait allusion, car c'est un sac magique!

    Mais je m'en vais vous conter comment il est né!

    Je voyage assez souvent et j'emporte tout naturellement mon tricot ou mon crochet.

    Curieusement, les fabricants de laine continuent à vouloir nous vendre des sacs immenses alors qu'on voit de plus en plus d'aiguilles circulaires, lesquelles nécessitent beaucoup moins de longueur pour ne parler que de cela : 45 cm tout de même, alors qu'on n'aurait besoin que de moins de la moitié!

    Donc, d'abord, j'emportais un pochon. Pas simple de sortir un pochon de la valise quand tout le monde s'installe et qu'il n'y a jamais de place pour bouger dans le train! Pas simple non plus de trimballer un pochon dans la bus, le tram, la gare, avec le ticket, le sac à main... Et puis les pochons sont ronds. Ce n'est pas pratique du tout pour ranger des explications qui finissent inévitablement toutes froissées avec toujours un gondolement au pire endroit de la grille, ou un carnet qui lui, curieusement, est rectangulaire, tout comme la trousse où se trouve le petit matériel... Et puis un pochon c'est léger, pas du tout adapté à la surface étroite de la tablette du train, surtout si l'on tire sur le fil pour continuer son ouvrage, ce qui a généralement pour conséquence de devoir s'excuser parce que bien entendu, le pochon en question est aux pieds du voisin! Bref, il fallait que je trouve une autre solution.

    J'ai opté ensuite pour la trousse de toilette. Impeccable pour la trousse et le carnet. Mais toujours aussi compliquée à transporter. Et surtout, j'en ai abîmé des laines avec la fermeture éclair!

    En plus, un jour de pluie, il m'a fallu me rendre à l'évidence : ou bien n'emporter d'ouvrage que quand il fait beau, ou bien revenir au système de sortir l'ouvrage de la valise, le ranger avant l'arrivée, et caetera... J'ai donc carrément décidé de mettre mon ouvrage dans un sac à main. Trousse et carnet : aucun problème, transport facile, même pas peur de la pluie et de la neige, mais toujours ce problème de fermeture éclair.

    J'ai eu beau chercher, je n'ai trouvé aucun sac remplissant les simples critères suivants :

    • être suffisant pour emmener un ouvrage au crochet ou sur aiguilles circulaires, sans friser le sac de sport,
    • être adapté au transport d'un petit carnet ou d'explications et d'une petite trousse,
    • être adapté au transport tout court,
    • être à bord doux dans le plus grand respect de l'intégrité de mes jolies laines
    • être à l'épreuve des intempéries.

    Alors j'ai dessiné mon sac de rêve. J'en ai parlé à une amie qui dompte la machine à coudre avec une rare aisance, je lui ai montré mes dessins, nous en avons discuté, j'ai fait un patron, on a essayé, elle a amélioré des choses, moi d'autres, et le fruit de cette très agréable collaboration est donc ceci :

    Petit sac "Où tu tricotes?"

    C'est un vrai sac nomade. Inutile de tout sortir du sac : on le pose quelque part, on prend son ouvrage et c'est parti!

    Petit sac "Où tu tricotes?"

    J'ai pensé qu'une simple encoche circulaire serait plus pratique pour que le fil ne se balade pas de droite à gauche. C'est testé et prouvé : cette encoche change tout!

    Petit sac "Où tu tricotes?"

    Il a une bonne tenue et le rabat ne gêne pas. En outre, comme il a clairement un look de sac à main, l'ouvrage se promène incognito!

    Petit sac "Où tu tricotes?"

    Et naturellement, il est en tissu enduit pour toiser le mauvais temps avec élégance!

    Petit sac "Où tu tricotes?"

    Il a, à mon sens, des mensurations de rêve : 20 cm de long, 10 cm de profondeur et 16 cm de hauteur. Juste ce qu'il faut pour un petit ouvrage, comme des chaussettes, voire un plus grand comme un châle, ou un pull fin.

    Ce petit sac sera prochainement en vente dans ma boutique Etsy, ainsi que son petit copain dont les finitions sont, eh bien à finir :

    Petit sac "Où tu tricotes?"

    Je vous montrerai prochainement mes sacs, ceux qui j'utilise. J'en ai plusieurs car ils servent tout naturellement de sac à projets. Je ne sors pas mes ouvrages de leur écrin portatif, d'autant que j'en emmène un au bureau tous les jours et entre midi et deux, je m'offre une pause tricot après le déjeûner.

    Je suis en train de faire le patron d'un plus grand sac (dont le prototype existe déjà), pour mes pulls et gilets qui sont plus volumineux.

    Je suis très contente du résultat parce que je voulais vraiment ce sac et qu'il m'a permis de passer de très agréables moments avec Nathalie (la fée de la machine à coudre). Même si l'on a travaillé dur, on s'est bien amusées. Et le sac est plus beau que je ne l'espérais!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    4 commentaires
  • Color Aff[li]ction

    Aventuriers tricoteurs, bonsoir!

    Je vous l'avais annoncé en début d'année, le châle Color Affection de Veera Mäliki serait un de mes incontournables 2018. Je le trouve vraiment très beau, et en plus il est très facile à tricoter! J'ai donc sorti mes aiguilles et mes pelotes :

    Color Aff[li]ction

    et puis j'ai commencé!

    Et là, patatra! De toute évidence, je tricote vraiment, mais vraiment beaucoup plus serré que Madame Mäliki. La base du châle était très rigide, ce qui créait des vagues très disgracieuses qui probablement le rendraient impossible à tendre bien droit, même après un bain.

    Qu'à cela ne tienne, j'ai démonté et opté pour des aiguilles au diamètre plus gros. Hélas, ô combien hélas, pour le même résultat. Inutile de changer encore d'aiguilles ; j'étais déjà à la limite du filet à provision.

    En démontant, je me suis dit que changer de fil pourrait être la solution, ainsi que l'application de conseils des filles du Strasknitting.

    J'ai jeté un oeil dans mon stock et, bien qu'elles avaient été prévues pour autre chose, j'ai jeté mon dévolu sur elles :

    Color Aff[li]ction

    La bourrette de soie : rien de tel pour tricoter naturellement plus lâche en ce qui me concerne. J'ai donc recommencé et j'ai fait systématiquement un jeté en début de rang que j'ai laissé tomber au suivant. Cela m'a donné quelque chose de bien plus élastique, mais aussi de très moche. Je crois que cette technique n'est pas adaptée à ma façon de tricoter, ou alors j'ai mal fait quelque chose. Toujours est-il que le résultat était décourageant. En outre, la partie verte chez moi faisait environ un tiers de la partie grise du modèle. Cela ramenait les dimensions finales du châle à 80 cm de long sur 19 de large. Un bandana, en quelques sortes.

    J'ai laissé tomber quelques temps, mais je continuais à y penser. Avant que le dégoût ne me saisisse, j'ai estimé qu'il fallait m'y remettre vite. J'ai donc repris mes pelotes, des aiguilles un peu plus grosses, et je me suis forcée à tricoter plus lâche. En outre, alors que des augmentations sont faites sur tous les rangs, j'ai tricoté droit sur tous les rangs envers, ce qui a eu pour effet naturel d'augmenter le nombre de rangs pour parvenir au même nombre de mailles, et donc d'agrandir le châle. Et voici ce que cela donne pour le moment :

    Color Aff[li]ction

    Alors certes, on est très loin de la perfection et je pense que je n'échapperai pas à ce triangle de début, mais l'ensemble est plus souple et cela s'annonce engageant. C'est de loin le meilleur résultat que j'aie obtenu. Je vais donc recommencer une cinquième et dernière fois en changeant la bordure en créant un jour pour assouplir davantage, et j'espère que cela suffira.

    La morale de cette aventure, c'est que ce modèle sera le seul que je ferai de cette créatrice de toute ma vie. Nos échantillons sont totalement incompatibles. A la longue, c'est usant. Je me réjouissais de faire ce modèle et, bien que je retrouve un peu d'espoir, je n'ai plus guère d'enthousiasme en reprenant mon sac à projet. Seules les couleurs vives du fil me redonnent un peu de joie. N'empêche, si j'arrive au bout de cet ouvrage, j'en serai bien contente car il est vraiment très sympa ce modèle.

    Aventure à suivre...

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique