• Bonsoir socks addicts!

    Et voilà, on y est. On va commencer avec deux aiguilles. Pour une pointe en bandes classique, on peut partir sur 16 boucles jusqu'à la pointure 41 et 20, voire 24 boucles au-delà (8, 10 ou 12 sur chaque aiguille) et pour une pointe en étoile (ma préférée), il faut partir sur 16 boucles jusqu'au 41 et 24 boucles au-delà (8 ou 12 sur chaque aiguille). Ici on partira donc sur 16 boucles (mais attention, l'exemple des photos en a 24).

    Petite parenthèse : voici les pointes dont je vous parle :

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Mais revenons à nos moutons : ces boucles se font en huit en tournant vers vous et en commençant sur l'aiguille du haut. Si vous utilisez une laine qui fera des rayures, commencez au début d'une couleur, de sorte que vous pourrez tricoter une deuxième chaussette identique. Prenez l'habitude de faire de la 1ère boucle, une boucle supplémentaire (vous verrez que cela sera utile). Voilà ce que cela donne (je les ai faites volontairement très lâches pour bien vous montrer, mais sans trop les serrer, faites-les plus jolies)

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    On obtient donc à la fin de nos 16 (+1) boucles :

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Jusque là c'était fastoche, non? Cela ne va pas durer, mais dites-vous bien que passés les premiers rangs, cela va aller tout seul!

    Donc, nous allons tricoter notre premier rang sur l'aiguille du haut (8 mailles et on laisse tomber la dernière si elle est encore là), à l'endroit, et l'on va donc faire intervenir une troisième aiguille :

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Vous l'avez peut-être remarqué, mais je tiens fermement le fil de départ dans ma main gauche pour éviter tout accident franchement énervant. Le principe est que l'aiguille du bas (où il y a des boucles moches, mais ne vous en préoccupez pas pour l'instant) reste fixe. On tord l'aiguille du haut pour tricoter plus à l'aise. C'est là que vous pestez si vous avez des aiguilles de 20 cm de longueur. La dernière maille de ce premier rang est hyper précaire, et il ne faut surtout pas la bloquer. Avec précaution, on retourne l'ouvrage pour tricoter un rang envers, toujours sur l'aiguille du haut.

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Si la première maille précaire à l'envers ne vous a pas posé de problème majeur, tout va bien. Après ce deuxième rang, on tourne à nouveau et, toujours sur l'aiguille du haut, on fait un rang endroit. Celui-là est beaucoup plus facile!

    Nos trois rangs sont finis. On va donc tourner l'ouvrage pour passer l'aiguille du bas avec ses mailles moches en haut. On tire sur la deuxième maille en partant de la gauche (au fait ceci est un tutoriel de droitier, alors amis gauchers qui ont la chance de tricoter en gaucher, il vous suffit d'inverser les explications droite-gauche, mais vous en avez l'habitude). Tirer sur la deuxième boucle revient à resserrer la première.

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    On continue de la sorte en tirant sur la troisième, puis la quatrième, et ainsi de suite.

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Là vous voyez que les mailles de gauche sont bien plus jolies et que les mailles de droite sont encore hideuses. A l'avant-dernière maille, tenez bien le fil de départ, sans quoi vous aurez une mauvaise surprise! En effet les dernières mailles entraînent le fil au lieu de se serrer! Une fois vos mailles toutes jolies, vous tricotez sur cette aiguille un rang à l'endroit. Vous constaterez que les mailles sont torses. A la fin de ce quatrième rang, on obtient ceci :

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Sympa, non? Profitons de ce moment de paix, car à présent nous passons aux choses sérieuses! Comprenez : nous passons à 4 aiguilles!

    On tricote à nouveau sur l'aiguille du haut (à partir de maintenant, on va tricoter en rond toujours à l'endroit) :

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Tout de suite après la première maille, on insère notre marqueur pour marquer le début du rang.

    En toe-up, les 2 premières aiguilles constituent le dessous de pied, et les 2 dernières le dessus.

    En fait, nous commençons la pointe (le début seulement car la pointe en elle-même constitue l'étape 1 ; mais je vous rassure : l'étape la plus violente est celle que je vous présente maintenant).

    • Si vous faites une pointe classique en bandes, tricotez une augmentation sur la deuxième maille, puis tricotez encore 2 mailles (on obtient 5 mailles)
    • Si vous faites une pointe en étoile, tricotez 1 maille, faites une augmentation sur la 2ème maille, tricotez 1 maille, faites une augmentation sur la 4ème maille (on obtient 6 mailles).

    Dans les 2 cas, vos 4 mailles de départ tricotées, faites le geste qui sauve et glissez bien vos mailles au milieu de l'aiguille.

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Nous allons ensuite insérer l'aiguille suivante.

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Cela devient un peu sportif, je ne vous le cache pas, mais on est bientôt au bout de nos peines.

    • Pour la pointe en bandes : tricotez 2 mailles, faites 1 augmentation, tricotez 1 maille (on a heureusement 5 mailles sur cette 2ème aiguille).
    • Pour la pointe en étoile : tricotez 1 maille, faites 1 augmentation, répétez. On a 6 mailles.

    Glissez les mailles au milieu de l'aiguille, tournez pour accéder à l'aiguille fixe où vous avez 8 mailles (le dessus du pied).

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Pour un confort optimal, je rends fixes mes 2 premières aiguilles, comme vous pouvez le voir ci-dessus, et je fais comme si elles n'existaient pas (enfin j'essaie).

    • Pour la pointe en bandes : tricotez 1 maille, faites 1 augmentation, tricotez 2 mailles. Vous avez normalement toujours 5 mailles.
    • Pour la pointe en étoile, faites comme sur l'aiguille précédente. On obtient toujours 6 mailles.

    Glissez vos mailles au milieu de l'aiguille.

    Allez, on y croit, on passe à la dernière aiguille!

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    C'est la plus pénible, mais c'est la dernière ligne droite et après ce sera plus facile! Je maintiens toujours mes 2 premières aiguilles fixes.

    • Pour la pointe en bandes : tricotez 2 mailles, faites 1 augmentation, tricotez une maille. Toujours 5 mailles.
    • Pour la pointe en étoile, tricotez comme pour les autres aiguilles et vous obtenez toujours 6 mailles.

    Glissez vos mailles au milieu de l'aiguille. Je sais que je le répète, mais je vous assure qu'on oublie vite et qu'on le regrette sitôt après.

    Maintenant admirez votre bout de pied :

    Tricoter ses chaussettes : montage et premiers rangs - étape 0

    Oui, c'est bien ici que se logeront vos orteils. N'ayez pas peur si cela vous paraît vraiment petit. Nous ne sommes qu'au tout début de la pointe!

    Je vous propose d'aller nous reposer après toutes ces émotions et vous donne rendez-vous pour l'étape 1 : la pointe!

     

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Tricoter ses chaussettes : Introduction

    Socks addicts, bonsoir!

    Et voilà, nous sommes partis pour la rubrique "tricotons nos chaussettes"! que je vous ai promise depuis longtemps...

    Nous allons commencer par une petite introduction, histoire de tout bien présenter pour les novices qui se lanceraient dans la chaussette, autant dire dans une nouvelle aventure!

    Le matériel

    Comme souvent, il ne faut pas grand chose. Je tricote mes chaussettes avec un jeu de 5 aiguilles de 2,5 mm et de 15 cm de longueur, mais beaucoup de tricoteuses utilisent une aiguille circulaire. L'essentiel est d'être à l'aise. Le tutoriel que je vais vous présenter comportera donc des photographies avec mes aiguilles, mais il est très aisé de convertir cela pour une aiguille circulaire. Il existe une super technique, dite du "magic loop" pour tricoter en rond et qui est parfaite pour les chaussettes. Il y a plein de tutoriels très bien faits sur internet, alors je ne vais pas me lancer là-dedans! Quant au matériau des aiguilles, je ne jure que par l'acier inoxydable de Hiya Hiya. Bannissez l'aluminium (qui a la fâcheuse tendance à se déposer sur la laine à force) et qui n'a pas une bonne glisse. Si vous débutez, commencez par du bambou (mais attention à la casse avec ce petit numéro), les aiguilles en carbone de knit pro ou les Nova Metal (mais elles sont plus chères). Si vous avez une aiguille circulaire en 2 ou 2,5 mm, et si en plus elle a un petit câble, c'est parfait, mais on peut très bien s'en passer, sauf si vous avez l'intention de faire toute votre garde-robe chaussettes vous-mêmes ou de tricoter les chaussettes pour toute la famille! Dans ce cas, procurez-vous en une!

    La laine : comptez 400 m en 2,5 pour une paire de chaussette classique jusqu'à la pointure 43. Pour une chaussette plus longue, ou pour une pointure plus grande, il va falloir prévoir 200 m supplémentaires. Pour une jambière, 400 m supplémentaires (en jersey).

    Le fil doit être composé de 25% de polyamide (votre ami solidité), et peut comporter également 75% de laine (le plus fréquent), du mérino, de l'alpaga, de la soie, du coton... Il existe aujourd'hui quantité de fils tous plus beaux les uns que les autres, teints à la main, industriels, unis ou à plusieurs couleurs ayant souvent un rendu de rayures. Bref, vous avez le choix. Prenez celui qui vous plaît, c'est le plus important.

    Non nécessaire mais franchement utile (personnellement, je ne m'en passerais pour rien au monde tant il laisse mon cerveau libre de se concentrer sur les points que je tricote) : le marqueur. Idéalement, il vous en faut 2.

    Vous pouvez l'acheter. Vous pouvez vous contenter d'un brin de fil de couleur contrastante, mais je ne trouve pas cela très pratique. Vous pouvez aussi les fabriquer à moindre coût : prenez une breloque (un petit pendentif que vous ne portez plus, un petit bijou de portable, un curseur de fermeture éclair (gilet, trousse...) ; s'il y a de quoi faire passer un petit anneau, c'est tout bon, prenez un petit anneau (soit il s'y trouve déjà), soit vous le récupérez quelque part (il ne doit pas faire plus de 1/2 cm de diamètre), glissez votre breloque à l'anneau et fermer le mieux possible et le tour est joué! Il est également possible de prendre une mini épingle à nourrice. Le marqueur servira à indiquer le début du rang.

    Totalement superflu mais très pratique aussi : le compte-rangs.

    L'anatomie de la chaussette

    Tricoter ses chaussettes : Introduction

    Comme vous pouvez le constater, la chaussette comporte 6 parties. La méthode classique consiste à commencer en haut, par la bordure, pour aller jusqu'à la pointe où, soit on resserre les mailles restantes, soit on fait un grafting. Ces méthodes ne me conviennent pas parce que l'on sent toujours la couture au bout du pied. La méthode que je vais vous présenter est donc en toe-up, c'est-à-dire que l'on commence par la pointe et que l'on finit par la bordure.

    Outre le confort qu'apporte cette méthode, il est très aisé d'essayer la chaussette au fur et à mesure. Mais il y a d'autres avantages que vous verrez incessamment sous peu!

    Donc, nous sommes partis pour nos étapes :

    Google Bookmarks Pin It

    1 commentaire
  • Le point brioche bicolore

    Amoureux du tricot, bonsoir!

    Et voici le tuto du point brioche bicolore!

    Imaginez que vous tricotez une écharpe claire et une écharpe foncée, puis que vous les assemblez. Eh bien ce point fait cela en n'en tricotant qu'une seule, mais contrairement au double knitting (tricot double?) dont je vous parlerai une autre fois, on n'obtient pas un côté clair et un côté foncé, mais bel et bien d'harmonieuses côtes bicolores!

    Donc, puisque l'on tricote deux écharpes en une, on fera deux rangs endroits (un clair, un foncé) et deux rangs envers (un clair, un foncé), d'où la nécessité d'utiliser des aiguilles double pointe ou plus simplement une aiguille circulaire.

    C'est parti :

    Répéter ce qui est entre parenthèses

    - On monte un nombre de mailles impair en couleur claire (pour une jolie symétrie) + 2 mailles. La première et la dernière maille sont toujours tricotées à l'endroit. Hormis le tout premier rang, la maille seule est toujours glissée (à l'envers pour ne pas la tordre), les mailles se chevauchant sont toujours tricotées ensemble.

    - Tout premier rang différent : Rang 1 en couleur claire (envers) : 1 m endroit - (1 jeté, glisser 1 m, 1 m envers) - 1 jeté, gl. 1 m, 1 m endroit. Glisser le travail sur le câble jusqu'à l'autre pointe.

    - Rang 1 en couleur foncée (endroit) : 1 m end - (2 m ens end, 1 jeté, gl 1 m) - 1 m end. Tourner.

    - Rang 2 en couleur claire (endroit) : 1 m end - (1 jeté, gl 1 m, 2 m ens end) - 1 m end. Glisser le travail sur le câble jusqu'à l'autre pointe.

    - Rang 2 en couleur foncée (envers) : 1 m end - (2 m ens envers, 1 jeté, gl 1 m) - 1 m end. Tourner.

    - Rang 1 en couleur claire (envers) : 1 m end - (1 jeté, gl 1 m, 2 m ens envers) - 1 jeté, gl 1 m, 1 m end. Glisser le travail sur le câble jusqu'à l'autre pointe.

    Répéter ces quatre rangs.

    Mettez-vous les explications écrites dans un coin, regardez cette vidéo géniale (attention elle n'est pas en français, mais les images parlent d'elles-mêmes), et lancez-vous!

    Point Brioche par Nadel Spiel

    Excellentes aventures!

     

    Google Bookmarks Pin It

    1 commentaire
  • Bonne Année à tous!Bonne Année!

    Pour 2017, French Loop vous souhaite tout le meilleur!

    Puisse cette année vous apporter tout ce que vous souhaitez!

    Quant à ce petit blog, évidemment j'espère qu'il accueillera davantage de visiteurs (161 en 2016), et pour ce faire, voici une partie du programme :

    • Une vraie bannière - fait -
    • La rubrique technique pour tricoter les chaussettes - fait -
    • Des patrons gratuits (crochet et tricot) - il y en a et il y en aura d'autres -
    • L'ouverture d'une boutique Etsy - fait -
    • Des expériences et tests - il y en a et il y en aura d'autres -
    • Des tutoriels crochet et tricot - il y en a et il y en aura d'autres -
    • Et bien entendu la présentation de mes réalisations avec commentaires et astuces

    J'espère que cela vous siéra et que vous aurez intérêt et plaisir à visiter ce blog!

    Bonne année laineuse, pleine de tricot et de crochet!

     

     

     

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Bonsoir bonsoir!

    Me revoici enfin... après de sacrés aventures tricothèsques!

    Tout à commencé avec la commande d'une écharpe orange... Au fil d'une navigation sans but avoué, je suis tombée sur ça :

    Le tricot continental

    C'est le point brioche bicolore, que je dois être la dernière à découvrir (mais c'est vrai que j'ai tendance à vivre dans ma bulle...).

    Je me suis dit : voilà ce qu'il faut! C'est un point moelleux, réversible, joli, un peu épais. Mais, car il y a un GROS MAIS, il faut le tricoter avec des aiguilles circulaires. Comme beaucoup, j'ai appris avec une aiguille fixe sous le bras. Les chaussettes ont déjà constitué une aventure, mais là, ce fut l'horreur et en voici la preuve :

    Le tricot continental

    Tout bonnement affreux! Impossible de tricoter régulièrement. J'ai donc cherché comment tricoter avec des aiguilles circulaires sans lâcher les aiguilles (et en ce qui me concerne le fil aussi), et j'ai appris qu'il existait une technique proprement hallucinante : le tricot continental. J'ai regardé plusieurs tutos et je vous conseille celui (ceux car tout est intelligemment décomposé) de l'excellente Lise Tailor qui explique comme personne et dont les vidéos sont elles-mêmes très explicites : Le tricot continental par Lise Tailor

    Autant dire que je réapprends à tricoter. Mais au bout de quelques dizaines de centimètres, je dois dire que mes côtes sont nettement plus régulières. Pour la vitesse, j'imagine que cela viendra au fil du temps. Ce qui m'intéresse est de faire les bons gestes pour obtenir un joli tricot. Je mise donc sur la fluidité et la précision pour le moment.

    Le point brioche fera l'objet d'un autre article car j'ai trouvé une vidéo géniale (mais avec la technique du tricot continental, donc pour moi, ce ne sera pas pour tout de suite) et vous constaterez qu'on en fait tout un plat alors que franchement, il n'est pas aussi difficile que ça.

    Sur ceux, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et vous retrouve bientôt avec plein de nouvelles choses!

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire