• Et deux de plus!

    Passionnés de tricot, bonsoir!

    Comme il a fait résolument trop chaud (en fait, trop lourd) ce week-end pour tenir des aiguilles ou un crochet, j'ai fabriqué 2 séries de marqueurs tricot supplémentaires.

    Tout d'abord de petites mains où il est écrit "hand made" (fait mains), qui m'ont amusée. J'ai choisi de jolies petites rocailles bleues (style essence) avec des reflets violets, et des petites pierres de cristal. J'ai ajouté une breloque coeur pour avoir un marqueur de progrès.

    Je trouve cette série très sympa et j'ai beaucoup aimé la réaliser.

    Puis j'en ai fait une deuxième :

    Et deux de plus!

    J'avais craqué en voyant ces petites breloques d'ourson se tenant à une fleur. J'ai donc souhaité des perles sobres pour mettre ce motif en valeur et ai opté pour un dégradé de gris, la plus foncée étant quasiment noire. Je ne vous en montre que cinq, mais il y en 10 en tout, avec, comme d'habitude, un différent pour marquer la première maille du rang, chose importante lorsque l'on tricote en rond. J'aime beaucoup cette série fine et mignonne.

    Il ne reste plus qu'à attendre que le temps soit plus clément pour pouvoir enfin retravailler mes ouvrages sérieusement!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Nouveaux marqueurs!

    Petits fous de tricot, bonsoir!

    Aujourd'hui je vous présente mes nouveaux marqueurs qui figureront prochainement en boutique, si les filles de Strasknitting ne les emportent pas avant.

    Je n'ai pas pu résister à une série coccinelle, la "bête à Bon Dieu", petit porte-bonheur. J'aime beaucoup ces pierres violettes à coulure brillante, et je suis contente de mon choix.

    Mais j'avoue que je leur préfère les petits chats (et poissons) avec leur perle en bois :

    Nouveaux marqueurs!

    Ils sont très agréables à l'usage. J'ai fait un marqueur de progrès pour cette série parce que, résolument, promis : je n'en rirai plus jamais! Si si, le marqueur de progrès est utile : il éloigne tout découragement lorsque l'on a l'impression que l'ouvrage n'avance résolument pas! Il PROUVE que l'on avance! Je crois que j'en ferai systématiquement désormais. Et puis ces petits chats sont très mignons. Si je ne vends pas ce set, je crois que je le garderai pour moi!

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Mes En-cours!

    Fans d'ouvrages aux aiguilles, bonjour!

    Je n'ai résolument rien à vous présenter (et vous allez vite voir pourquoi), alors j'ai choisi de vous montrer mes en-cours pour une fois!

    Ci-dessus mon ouvrage cocon : celui qu'on fait à la maison, parce qu'il y a trop de pelotes à transporter, parce que l'ouvrage devient vite encombrant... Bref. Il s'agit d'un gilet au point éventail au crochet.

    Pardonnez-moi d'ores et déjà pour la qualité de la photographie (luminosité étrange chez moi) et pour les tissus froissés, la raison étant qu'il s'agit tout simplement des linges avec lesquels je protège mes ouvrages (à l'ancienne, quoi).

    Puis voici mon ouvrage nomade :

    Mes En-cours!

    Voilà un petit t-shirt en coton écru, tout simple. Il aura des manches raglan si j'ai assez de fil. Sinon j'en ferai un débardeur. Il est lui aussi réalisé au crochet. C'est mon ouvrage nomade que j'emporte au bureau (je tricote et crochète à la pause déjeûner), dans le train...

    En troisième place vient mon ouvrage de titan :

    Mes En-cours!

    Et là vous vous dites : mais c'est quoi cette histoire? N'était-ce pas une couverture faites de fleurs? Je l'ai mise en stand-by. Chaque jour je vois ce carton hideux où sont rangées les pelotes nécessaires à la réalisation de cette jolie couverture, et je déprime. Je me dis qu'il va falloir que je le supporte 6 mois au moins. En faisant un petit inventaire de mon énOOOOrme stock, je constate que je possède des pelotes de laine initialement achetées pour faire un gilet qu'on m'a décommandé. Il y en a beaucoup parce que c'était une grande taille. Alors je me dis qu'un joli panier avec couvercle serait plus agréable dans ma chambre. (Hélas, mon atelier, c'est ma chambre à coucher, d'où l'urgence de supprimer la nuisance visuelle). Et là je me rappelle que j'étais tentée par la fleur africaine. Ni une ni deux, voilà un projet bien dessiné dans ma petite tête. Et ça marche : depuis que je sais que j'aurai un joli panier pour ranger toutes mes pelotes, je souris chaque jour en disant à ce carton moche : "mon vieux, tu ne perds rien pour attendre"! Et comme vous l'aurez constaté, cet ouvrage est lui aussi, au crochet.

    Nous passons donc au quatrième ouvrage, l'ouvrage qui pique (le projet couture) :

    Mes En-cours!

    Je l'ai appelé Socksinette parce que je trouvais cela amusant, mais le fait est que je me suis totalement loupée sur ce coup-là. Il s'agit d'une pochette de rangement pour tout mon matériel de chaussettes : jeux de 5 aiguilles, petites aiguilles circulaires... Je me suis trompée dans les calculs et il va falloir que je la finisse avec un biais, ce qui promet d'être une aventure puisque les dimensions prévues à cet effet sont radicalement différentes d'un bout à l'autre de la pochette. Tout cela à cause d'une fermeture éclair dont j'ai mal recopié la mesure... Passons.

    Mon normalement dernier ouvrage, le fameux tricot boulet (voir le blog "Pendant ma pause") :

    Mes En-cours!

    C'est l'écharpe pour ma belle-soeur, un ouvrage qui n'en finit plus de ne pas se finir! J'y ai même mis un marqueur de progrès (chose qui m'avait pourtant bien fait rire lorsque j'ai appris son existence), pour m'assurer que si, cela avance!

    Et donc, comme cela ne fait qu'un ouvrage occasionnel au tricot, et que la maîtrise de toute technique ne s'acquiert que par une pratique régulière (pour moi il s'agit évidemment de la méthode continentale), j'ai décidé de faire un Ouvrage en Plus :

    Mes En-cours!

    C'est un t-shirt en coton. La photographie ne lui rend pas justice d'abord au niveau de la couleur (Essentials Cotton de Rico Design a des couleurs lumineuses et poudrées) et ici il s'agit d'un bel intermédiaire entre le marron et le rose ; et de la régularité ensuite car je me suis contentée de le poser sur le tissu qui le protège, ce qui lui donne cet aspect gondolé bizarre. Du coup, il est à la fois nomade et cocon : un statut à part. J'y ai surtout travaillé ce samedi à Strasknitting, le café tricot où je suis retournée avec plaisir et où j'irai régulièrement désormais (trop bien!).

    Et voilà pour mes en-cours, peu avancés, normalement au nombre de 5 mais cette fois-ci de 6, ce qui les fait d'autant moins progresser!

    Toutefois, y travaillant chaque jour, j'ai bon espoir de les voir se terminer dans un délai raisonnable (sauf le panier, qui doit accueillir une cinquantaine de pelotes - d'où le nom de projet de titan).

    En outre, j'ai plein de patrons à informatiser, alors j'espère pouvoir vous en proposer un la prochaine fois.

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Journée Mondiale du Tricot

    Addicts du tricot, bonjour!

    Je sais, je vous avais promis la suite et fin du tutoriel de la Mollie's Flower (je le posterai cette semaine), mais je ne pouvais pas passer à côté de la Journée Mondiale du Tricot qui a eu lieu hier!

    Pour une fois, j'ai décidé de sortir de ma bulle et au lieu, comme chaque année, de me planter sur mon balcon après avoir expliqué à tout le monde que c'était Ma journée et qu'il n'était pas question que l'on me dérange, je suis allée à la rencontre des tricoteuses et crocheteuses du café tricot Strasknitting!

    Mais quelle bonne idée! J'ai fait la connaissance de filles supers et j'ai passé un excellent après-midi, entre papotages et tricot. J'ai emmené mon "Tricot Boulet", référence à l'excellent blog "Pendant ma pause", et c'est fou comme il est monté vite sans que je ne m'en aperçoive! En plus à l'ombre sur une terrasse avec une superbe vue, les oiseaux qui chantent, un havre de calme dans la ville, c'était vraiment plaisant.

    En conclusion, si vous vous sentez seul(e) dans votre fauteuil, franchissez le pas! Il y a sûrement quelque chose qui existe près de chez vous. En tout cas, pour ma part, je vais renouveler l'expérience!

    A bientôt (pour la fin du tuto crochet, c'est promis)!

    Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Couverture

    Fous de crochet, bonjour!

    Je sais... il y a du laisser aller sur ce blog... Je vais tâcher de retrouver un rythme plus régulier.

    Rien de fini à vous présenter, alors voici le début d'un projet titanesque : une couverture de fleurs, la fameuse Mollie's flower.

    10 cm à peine pour 3 fleurs. Cette bande mesure donc environ 20 x 9 cm. On est loin du compte!

    J'ai prévu :

    - 9 pelotes de Carina de Grundl en violet (fleurs et bordure)

    - 6 pelotes de Nicky Supersoft irisé de Lammy Yarns

    - 6 pelotes de Charly de Phildar en blanc (pour le coeur des fleurs), en glaçon (vert d'eau très clair), en jade, en azur, en faïence (bleu un peu plus flashy), et en naval

    soit 51 pelotes en tout!

    Je vous dirai combien de fleurs de 3,3 cm au crochet n°3,75 on peut faire avec une pelote. Pour moi aussi ce sera la surprise, parce que cela déterminera la taille maximale de cette couverture.

    Tout cela est bien joli, me direz-vous, mais comment fait-on cette jolie fleur? Ce sera le sujet de la prochaine fois!

    Du coup cela fera un tutoriel pour l'anneau magique, la fleur et comment l'accrocher à une autre déjà prête, un trois en un, en bref.

    Si je le peux, je mettrai des photographies.

    A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique