• Timi

    Bonsoir amoureux des peluches!

    Aujourd'hui je vous présente mon petit dernier : Timi!

    Patron dessiné, pièces coupées et assemblées en une journée! Il me restait de jolies chutes de tissu peluche et de velours ras, alors, comme les couleurs allaient bien ensemble, j'ai décidé de créer ce petit personnage!

    Enfin il est quand même assez grand... il faut que je le mesure! Il sera bientôt disponible en boutique.

    Il est le stade 1 d'une poupée que je veux réaliser prochainement, et qui est très complexe à dessiner. Je n'ai pas encore trouvé toutes les solutions... Mais cela viendra! Pour un premier essai, je trouve que c'est pas mal. En tout cas je l'aime bien avec son petit sourire timide. Il n'est pas parfait, mais il a une vraie personnalité. Et puis il est tout doux!

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Pétronille : stade 1

    Bonjour bonjour!

    Depuis quelques temps, je n'ai pas grand chose à vous proposer parce que mes ouvrages avancent, certes, mais alors len-te-ment!

    J'ai toujours plusiers ouvrages en cours en même temps. Pour l'heure il y a l'écharpe de ma belle-soeur, double orange au point brioche, mais j'arrive tout doucement au bout. Puis une paire de chaussettes beiges avec un point de cinglé. J'en suis plutôt au début. Enfin, mon col Damask étant terminé, je me suis lancée dans un projet que j'ai depuis de nombreuses années et là, je me suis dit que vraiment il était grand temps! Il s'agit de Pétronille. C'est le nom de la poupée dans un des livres de Sarah Kay, qui m'a fait rêver, avec la comtesse de Ségur, toute mon enfance. Vous l'aurez compris : je veux créer ma propre poupée avec sa garde-robe, ses jouets et accessoires, voire ses meubles.

    Mon tout premier essai, eh bien c'était moi-même en chibi, pour mon précédent site :

    Pétronille : stade 1

    Elle me ressemble vraiment. Je voulais une poupée "anatomique", avec des bras et des jambes qui soient des bras et des jambes, et pas simplement 2 boudins, et j'ai même réussi à lui faire tous les doigts de la main! Mais niveau proportions, même pour un chibi, ce n'est pas vraiment ça...

    Ensuite, m'étant lancée dans la couture à la main (la machine est résolument mon ennemie et dans un avenir plus ou moins lointain, je maîtriserai cette bête), j'ai tenté l'hybride : crochet-couture pour une poupée offerte à ma nièce :

    Pétronille : stade 1

    Je n'ose même pas vous dire combien d'heures de travail il y a eu sur cette poupée. J'ai été très contente parce que le résultat n'était pas mal, mais les cheveux... ce n'était pas vraiment ça...

    Galvanisée par quelques projets couture supplémentaires, je me suis lancée dans la poupée total couture, avec le même patron que la poupée ci-dessus, mais sans patron pour les vêtements, et j'ai fait ça :

    Pétronille : stade 1

    Cette poupée est ma grande fierté. Elle est en vente dans ma boutique Etsy, mais si elle n'est pas partie d'ici le printemps prochain, je la garde pour moi! Elle a nécessité encore plus d'heures de travail que la précédente, mais je la trouve trop mignonne!

    Seulement voilà, ces deux poupées sont un peu grandes pour mon projet initial. De plus, j'aime l'idée d'une poupée avec des vêtements et des meubles et pourquoi pas un animal de compagnie (ou plusieurs?) tout en laine. Et comme on a beaucoup plus de liberté avec le crochet qu'avec le tricot, j'ai naturellement opté pour lui, d'autant que c'est la technique avec laquelle je suis le plus à l'aise. Et donc, voici le stade 1 de Pétronille qui au final devrait mesurer environ 22 cm :

    Pétronille : stade 1

    Evidemment, pour l'heure, cela vous demande un peu d'imagination. Elle n'a qu'une tête et en plus elle est encore chauve... Mais je la trouve prometteuse! J'ai juste un petit doute sur la taille des yeux, mais je vais la finir et l'on verra bien!

    Je m'en vais donc continuer son petit corps et vous souhaite un excellent week-end! J'espère pouvoir vous proposer un patron gratuit la prochaine fois. A bientôt!

     

     

     

     

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Fans de tricot, bonjour!

    Et voilà : comme promis, je vous présente aujourd'hui ma grande fierté : le Damask Cowl de Nancy Marchant, patron acheté sur Ravelry!

    Il est juste trop beau! Néophytes, s'abstenir : c'est une variante du point brioche, alors autant dire que ce n'est pas du gâteau! Lorsque j'ai lu les explications, j'ai immédiatement pensé que c'était hors niveau. Mais ce col me plaisait tellement que j'ai décidé de me lancer quand même. Je ne l'ai recommencé que trois fois. J'ai enlevé un tiers des mailles parce que je le trouvais trop grand, et j'ai donc mis 12 marqueurs sur mon ouvrage (il se tricote en rond)! Je crois qu'un escargot eût tricoté plus rapidement que moi, car cela m'a demandé pas mal de concentration. Impossible d'écouter ma musique de sauvage en tricotant. Mais au bout du compte, tous ces efforts en valaient la peine!

    Qui dit point brioche, dit moelleux et réversible, ce qui est toujours sympa. Je le maintiens fermé avec une broche et je profite de sa douceur et de sa chaleur. Merci madame Marchant : vous êtes vraiment trop forte!

    La prochaine fois, je rééditerai la dernière étape du tutoriel THE chaussette, car on m'a très justement fait remarqué que j'ai oublié les explications pour rabattre souplement! En effet, avec la technique classique de fermeture, eh bien on ne peut tout simplement pas enfiler la chaussette! A bientôt!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Les marqueurs sont arrivés!

    Bonjour!

    Bon, mon joli col Damask étant en plein blocage, je ne peux décemment vous le présenter... Ce sera pour la prochaine fois, c'est promis!

    En attendant, je vous montre mes petits marqueurs! Ils sont en boutique depuis aujourd'hui.

    Dans le tutoriel THE chaussette, je vous explique comment fabriquer un marqueur avec pas grand chose. Mais c'est clair, on préfère tous quelque chose de joli. J'en ai donc acheté et là, déception : ils sont super beaux, mais pour moi qui travaille essentiellement avec des numéros entre 2,5 et 4, ils sont carrément trop grands! Ils couvrent jusqu'à 3 mailles, ce n'est pas agréable du tout et cela complique même le travail. Je les garde pour le jour où je tricoterai de très gros numéros. En y regardant de plus près, il n'est (presque - parce que je ne prétends pas avoir fait le tour de la planète) jamais mentionné pour quels numéros d'aiguilles les marqueurs sont faits, voire il s'agit d'une taille standard.

    Donc, j'ai décidé de fabriquer de jolis marqueurs pour des numéros d'aiguilles différents afin que chacun puisse trouver son bonheur. Et bien entendu, j'ai commencé par en créer pour moi!

    J'ai donc à présent mes "spécial chaussettes" (2,5 mm de diamètre), mes "standard" (jusqu'à 4,5 mm) et pour plus gros, mes marqueurs achetés.

    En tout cas, je me suis bien amusée à les faire.

    Je vous dis à bientôt et cette fois-ci c'est sûr, pour le splendide col Damask de Nancy Marchant!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • French Loop sur Etsy!

    Bonsoir!

    Ca y est! La boutique de French Loop est ouverte sur Etsy! Voici quelques-uns des produits que vous y trouverez. De petites choses faites mains et que des pièces uniques!

    Je suis super contente! Je ne pense pas gagner des fortunes mais je vais pouvoir continuer à créer des objets, parce que je manque cruellement de place et que j'ai envie de faire plein de choses!

    J'ai encore pas mal de patrons à informatiser, y compris des gratuits que je posterai ici.

    Allez faire un tour dans ma boutique et dites-moi comment vous la trouvez!

    En attendant, on se retrouve bientôt ici même car je viens de finir le col Damask de Nancy Marchant, un vrai défi technique mais une merveille!

    Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique