• Les marqueurs de maille

    Les marqueurs de maille

     Amoureux du tricot, bonsoir!

    Aujourd'hui, je souhaite aborder le sujet si épineux des marqueurs de mailles.

    Alors, tout d'abord, il est absolument évident que ces accessoires sont loin d'être indispensables.

    Toutefois, force est de constater que dès lors qu'ils sont essayés, ils sont presque toujours immédiatement adoptés. En effet, exemptant de compter les mailles, ils permettent de se concentrer sur le point que l'on tricote, ou tout simplement de marquer le début du rang (fort salutaire lorsque l'on travaille en rond).

    Beaucoup de styles de marqueurs existent, et je crois les avoir à peu près tous essayés. Cet article a donc pour but de vous rendre attentifs à deux trois choses avant l'achat (ou pourquoi pas la fabrication) de vos marqueurs.

    • 1er modèle (photographies du net ci-dessus) de grands distributeurs : l'anneau simple

    Beaucoup de personnes sont à l'aise avec ce style, mais pour ma part, je les ai détestés. Les modèles aux extrémités sont inadaptés à la rondeur de l'aiguille, et j'ai éprouvé une gêne pour les faire glisser.

    Par ailleurs, et c'est aussi le cas du modèle du milieu, ils ont souvent un diamètre important : jusqu'à 15 mm! Pas très pratique lorsque l'on travaille avec du 3 et que l'anneau chevauche plusieurs mailles.

    • 2ème modèle de grands distributeurs: les marqueurs inadaptés

    Les marqueurs de maille

    Si les premiers sont supers pour le crochet, ils sont, à mon avis (c'est toujours une question d'habitude, de façon de tricoter et de goût personnel) totalement nuls pour le tricot. Ils sont tout simplement trop épais et j'ai remarqué une légère démarcation sur mon tricot, à l'endroit pile ou se trouvaient ces marqueurs.

    Les seconds, s'ils sont beaucoup plus fins et n'engendrent pas le problème énoncé ci-dessus, m'ont causé le désagrément de rester accrochés au fil. Peut-être n'ai-je eu pas de chance, mais cela m'est arrivé plusieurs fois. Avec des laines de qualité, il y a de quoi pester.

    • 3ème modèle (fabriqué par de petits créateurs) : les marqueurs de mailles qui n'en sont pas

    Les marqueurs de maille

    Ils sont très beaux, mais ne servent pas à marquer les mailles, car ils provoquent les mêmes désagréments que les épingles précitées. En revanche, le 1er modèle est un super marqueur de progrès (attention au poids tout de même, car il est accroché à une seule maille et risque de la déformer irrémédiablement), le second doit servir à autre chose car le fermoir est trop petit (sauf si l'on tricote du fil dentelle, mais à nouveau attention au poids).

     

    BON, y a-t-il des marqueurs adaptés? A lire cet article, on dirait un plaidoyer pour l'abandon des marqueurs de mailles!

    OUI, bien sûr, il y en a. Mais il faut être attentifs à quelques détails.

    • 4ème modèle : les jolis anneaux

    Les marqueurs de maille

    Ce modèle a sans nul doute ma préférence. Mais attention à l'anneau lui-même. Comme vous le voyez ci-dessus, ce marqueur a une large propension à rester accroché à votre fil car il n'est pas bien fermé.

    On lui préfèrera celui-ci :

    Les marqueurs de maille

    Aucun risque d'accrochage, facile à glisser, adaptable à toute taille d'aiguilles (pour peu que le diamètre soit précisé) : ce modèle a incontestablement ma faveur. C'est sur cette base que je fabrique les miens.

    • 5ème modèle : les pendants

    Les marqueurs de maille

    On trouve ce modèle chez les grands distributeurs. Si l'on tricote avec des aiguilles de moins de 4 mm, c'est l'enfer. Ils sont trop gros.

    Les marqueurs de maille

    Les petits créateurs font des choses très jolies, mais attention! Je me suis faite avoir tout dernièrement. Soyez attentifs à la finition. Ci-dessous, vous verrez que le fil câblé dépasse considérablement de la perle. En d'autres termes, vous pouvez être sûrs que du feutrage et divers accrochages sont à prévoir!

    En revanche, avec ce modèle ci-dessous, aucun souci!

    Les marqueurs de maille

    Les bouts de câbles sont bien protégés. Il n'y a aucun risque à utiliser ces jolis marqueurs! C'est sur cette base que je suis en train d'en fabriquer.

    • Conclusion

    Travailler avec des marqueurs de maille est une question d'habitude (super vite prise puisqu'elle évite de compter).

    On met un ou des marqueurs entre autres pour

    - marquer le début du rang (tricot en rond)

    - séparer les répétitions d'une grille (on sait toujours où on en est et on repère très vite une erreur)

    - marquer les emplacements des diminutions ou des augmentations

    L'important est d'utiliser des marqueurs adaptés et sécurisés pour ne pas abîmer la belle laine que l'on travaille, voire le tricot lui-même.

    Leur forme est une pure question de goût. Certains préfèrent les anneaux, d'autres les pendants. Comme je le dis souvent, les meilleurs sont ceux que vous préférez!

    Il suffit d'être attentif aux finitions pour que votre tricot reste intègre (c'est tout de même mieux), après quoi vous pouvez vraiment vous faire plaisir!

    J'espère que cet article vous aura été utile! Bon tricot!

    A bientôt!

     

    Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :